Ouagadougou : La foire communale bat son plein

223 0

La deuxième édition de la foire communale a ouvert ses portes le mardi 23 février 2021 à Ouagadougou. Sous le thème, « contribution du monde associatif face à la montée de l’incivisme dans la commune de Ouagadougou », ce rendez-vous du monde associatif est un cadre d’échanges et de partage d’expériences regroupant 75 associations de la commune de Ouagadougou. Elle se tient du 23 au 25 février 2021 à la médiathèque de Ouagadougou sous le rythme des expositions et des conférences. Un concours récompensera les meilleures associations dans divers domaines.

La foire communale est une activité conforme à l’action 3, « Développement du volontariat communautaire », du programme 4, « Participation citoyenne au développement », du mandat 2016-2021 du Conseil municipal de la commune de Ouagadougou. « Elle vise à offrir aux associations un cadre d’expression et de partage d’expériences, une vitrine de compétences », a rappelé Armand Pierre Béouindé, maire de Ouagadougou.

Il a d’ailleurs signifié que cette foire exprime le dynamisme et la vigueur du tissu associatif de la commune de Ouagadougou, mais aussi la richesse des initiatives locales et la capacité des associations à créer et à innover.

« C’est sur ces associations que nous nous basons pour tous nos projets communautaires »

La foire a pour objectifs, entre autres, de valoriser et développer la vie associative locale, permettre aux associations de se connaître et d’échanger sur leurs pratiques, en promouvant le civisme et enfin, récompenser les meilleures associations par domaines d’intervention.

En rapport avec le thème de cette deuxième édition de la foire communale qui est « contribution du monde associatif face à la montée de l’incivisme dans la commune de Ouagadougou », Armand Pierre Béouindé est revenu sur l’importance de ces associations dans le processus du développement et dans la lutte contre l’incivisme. « C’est sur ces associations que nous nous basons pour tous nos projets communautaires, tout projet de développement demande leur implication et ces associations constituent le ciment de notre cohésion sociale », a-t-il confié.  

Armand Béouindé a aussi évoqué le rôle de la veille citoyenne que jouent ces associations. « Ces associations sont dans les quartiers et sont plus proches des populations. La commune passe par elles pour faire entendre un certain nombre de messages », a-t-il informé.

Sosthène Ouédraogo, représentant des associations de la Commune de Ouagadougou

Sosthène Ouédraogo, le représentant des associations a salué la présence de l’autorité municipale et dit compter sur la mobilisation de la population pour la réussite de la foire.

« Nous attendons la participation de la population à venir s’imprégner des différentes créations de mode vestimentaire, alimentaire », a-t-il indiqué.

Sosthène Ouédraogo a noté une amélioration dans l’organisation de cette deuxième édition de la foire communale par rapport à l’édition précédente.  « La plus-value de cette édition est que le nombre de stands a augmenté et la création prend de l’ampleur », a-t-il indiqué.

Sanfo Alidou, un participant venu exposer des tenues traditionnelles, a foi aux retombées de cette foire. « C’est une belle initiative, et ça va nous permettre de trouver des partenaires afin de pouvoir vendre nos produits », a-t-il espéré.

La cérémonie d’ouverture s’est terminée par une visite de l’exécutif municipal, des différentes expositions qui étaient assez variées.

Entre autres, les visiteurs pourront trouver sur place, des objets d’art, des produits locaux tels du riz, du soumbala. Des habits traditionnels et des produits cosmétiques sont également exposés lors de cette foire qui se tient, rappelons-le, à la médiathèque municipale de Ouagadougou.

Les autorités communales visitent les stands d’exposition

Akim KY (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *