Promotion de l’entrepreneuriat féminin : Une vingtaine de coiffeuses du Plateau-Central outillées

295 0

Du jeudi 17 au mercredi 24 février 2021 a eu lieu à l’Ecole Privée de Santé Yeelba de Ziniaré, une session de formation sur l’« Autonomisation des jeunes filles et femmes dans le métier de la coiffure féminine, de l’esthétique et des soins corporels dans un contexte de la pandémie de COVID-19 ». Ladite session qui a regroupé des coiffeuses venues des quatre coins de la région a concerné des formations théoriques et pratiques.

L’avènement de la Covid-19 a porté un grand coup à plusieurs secteurs d’activités, baissant leur chiffre d’affaires et mettant du même coup l’économie nationale en difficulté. Parmi les plus touchés, les filières coiffure, esthétique et soins corporels se placent en ligne de mire en raison des mesures de distanciation sociale édictées par les premières autorités du pays.

C’est en vue de relancer le secteur et outiller conséquemment les professionnelles du domaine, que l’Association Régionale des Coiffeuses du Plateau-Central (ARC/PCL) a élaboré ce projet. Créée en mai 2018, l’association s’illustre depuis lors comme un véritable relais en matière de promotion de la femme en général et de la promotion des coiffeuses en particulier.

Mise en pratique des formations reçues

Dans son mot introductif, Mme Régina KADIOGO/NANA, Présidente de la structure, tout en remerciant les différentes autorités présentes, a manifesté sa joie de voir l’activité se réaliser. Pour elle, la formation vient à point nommé au regard de la délicatesse que peut entourer le métier de coiffeuse et les risques dus aux contacts permanents qu’il y a avec la clientèle. Elle a plaidé pour que les structures habilitées puissent continuer à accompagner son association, afin que de telles formations atteignent l’ensemble des membres qui sont une centaine.

Financé par le Fonds de développement Culturel et Touristique (FDCT), l’atelier de huit jours a abordé des modules théoriques tels que la recherche des financements, la protection des professionnelles du domaine contre la maladie à coronavirus, mais surtout des modules pratiques, à savoir la coiffure traditionnelle, l’esthétique, les soins corporels, etc.

Monsieur Alassane BOUNDAOGO, représentant Monsieur le Directeur Général du FDCT, a tenu, dans sa prise de parole, à saluer et féliciter l’Association des Coiffeuses pour l’abnégation dont elle a fait montre durant les huit jours de formation. Il les a exhortées à mettre en pratique ce qu’elles ont pu acquérir comme rudement pour améliorer  les services qu’elles offrent à leur clientèle. Foi de M. BOUNDAOGO, des sorties de terrain pour constater la mise en pratique des formations reçues seront effectuées les jours à venir.

Être des ambassadrices de la bonne pratique…

Président de la cérémonie de clôture, Monsieur Gouinkouni Bernard SABA, le Directeur Régional de la Culture, des Arts et du Tourisme du Plateau-Central s’est réjoui de constater le grand engouement avec lequel les différentes participantes ont assisté à la formation. Tout en les félicitant pour leur engagement modèle et la qualité de  leur association, il n’a pas manqué de les inviter à être des ambassadrices de la bonne pratique auprès de leurs pairs qui n’ont pas eu la chance de bénéficier de ladite formation.

Prenant la parole au nom des apprenantes, Mme Clarisse KABORE a tenu à remercier les premières autorités du Ministère en charge de la culture en général et en particulier le Fonds de Développement Culturel et Touristique pour le financement qui leur a permis de se former. Elle a promis une fois à son entreprise de mettre à profit les outils avec lesquels elle s’est familiarisée durant les huit jours de formation.

Depuis sa création, l’Association Régionale des Coiffeuses met permanemment en œuvre des formations au profit de ses membres, et ce grâce au leadership éclairé de sa première responsable, Mme KADIOGO/NANA Régina, plusieurs fois lauréat de grandes compétitions, et par ailleurs faite Chevalier de l’Ordre de l’Étalon.

Bambingnélé P. OUEDRAOGO 



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *