Annulation des sanctions contre le BPS : Le président Banssé change d’avis

425 0

Des hommes en noirs, réunis autour de l’Amicale des arbitres de football (AMAF) ont protesté le jeudi 26 février 2021 contre l’annulation de sanctions contre le Bouloum Poukou Sport de Koudougou. Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Lazare Banssé, qui avait pris cette décision,  les a finalement maintenues.

« Au regard des derniers développements consécutifs à la décision de clémence du président de la Fédération burkinabè de football (FBF), suite à la demande du président du Bouloum Poukou Sport (BPS) de Koudougou, je viens par la présence vous informer que ladite décision est rapportée », a annoncé une circulaire de la Ligue de football professionnelle.

Plus de boycott

Sanctionné par la Ligue de football professionnel (LFP) après des violences contre des arbitres orchestrées par un de ces joueurs et son porteur d’eau, le BPS avait écopé de cinq matchs de suspension dont deux avec sursis. Le BPS, par son président avait fait une « demande de clémence » auprès du président Banssé. Ce qu’il avait accepté.

Cependant, l’Amicale des arbitres de football (AMAF) du Burkina Faso a protesté contre cette décision du président Banssé, la jugeant « unilatérale ». Elle avait appelé ses membres à boycotter la reprise des matchs du Fasofoot de manière « stricte et responsable ».

Compte tenu de cette nouvelle donne, « toutes les sanctions prises par la LFP restent en l’état et applicables sans changement », selon l’organisatrice des championnats de D1 et D2.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *