Atelier d’échanges sur l’apurement des dossiers d’assistance judiciaire

260 0

Il s’est tenu du 25 au 26 février 2021, un atelier d’échanges sur l’apurement des dossiers des bénéficiaires de l’assistance judiciaire. Placé sous la présidence de Madame le Ministre de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique, cet atelier a été organisé avec l’appui de partenaires que sont la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) et l’Association du Barreau Americain-Initiative pour l’Etat de Droit.

L’atelier a eu pour objectif d’échanger avec les chefs de juridictions et de greffe pour trouver des solutions pour un apurement du passif des dossiers des bénéficiaires de l’assistance judiciaire, et définir ensemble une stratégie pour un traitement diligent des dossiers de cette catégorie de justiciables.

Il a reunit les chefs de juridictions et de greffe des Tribunaux de Grande Instance de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Tenkodogo, Ouahigouya, Fada N’Gourma, Banfora, Orodara, Léo. Etaient également présents à cet atelier une délégation de la CNDH composée du Rapporteur Général de la CNDH, de deux conseillers en droits humain et Monsieur le Président de la CNDH.

L’atelier a permis aux participants de faire d’importantes recommandations aussi bien à l’endroit des partenaires, des chefs de greffe et de l’Etat, pour une mise en œuvre efficace de l’assistance judiciaire au Burkina Faso.

Il faut noter que le mot d’ouverture de l’atelier a été prononcé par Monsieur  OUEDRAOGO Jean Baptiste, Chargé de mission au Ministère de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique, representant Madame le Ministre dudit Ministère. Etaient à ses côtés au présidium Monsieur le Président de la CNDH, Monsieur le representant de l’Association du Barreau Americain-Initiative pour l’Etat de droit et Monsieur le Directeur Général du Fonds d’Assistance Judiciaire(FAJ).



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *