Lutte contre l’insécurité urbaine : Six individus arrêtés par la brigade de recherche

334 0

Le Commissariat Central de Police de la ville de Ouagadougou (CCPO) a annoncé avoir mis fin au parcours d’un réseau de six présumés bandits. Ces individus étaient spécialisés dans  le faux et l’usage de faux en écriture publique ou privée et de la contrefaçon des sceaux de l’Etat.

Le Commissariat Central de Police de la ville de Ouagadougou (CCPO), à travers sa brigade de recherche, vient de mettre fin au parcours de six individus à Ouagadougou. 

La spécialité de ces justiciables était le faux et l’usage de faux en écriture publique ou privée et la contrefaçon des sceaux de l’Etat. Le groupe était dirigé par un nommé « Karinsaamba ».

Leur cible était les candidats aux concours qui ne remplissaient pas les conditions d’âge et de diplôme. En effet, grâce à un savoir-faire du chef de groupe qui avait comme spécialité la confection des faux cachets et des initiales des structures ou administrations étatiques burkinabè et d’autres pays étrangers, ils réussissaient à établir toute sorte de documents pour leurs cibles.

Au cours de l’enquête, plus de 600 faux documents et cachets contrefaits ont été saisis parmi lesquels des cachets de  différentes administrations ou mairies, des extraits de naissance du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire ainsi que des bulletins de notes.

Des copies de CNIB, des diplômes de CEP, CAP, BEPC, BAC, et BEP burkinabè et ivoiriens, des passeports, des relevés bancaires et plusieurs autres documents figuraient dans la ladite saisie.

La Police Nationale salue la collaboration des populations qui a permis l’atteinte de ces résultats. Par ailleurs, elle invite la population à toujours dénoncer tout cas suspect aux numéros verts suivants : 17,16, et le 1010.

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *