Référentiel National de Développement (RND) : Un atelier de renforcement des capacités au profit de l’équipe de rédaction

268 0

Ce 1er mars 2021 à Koubri, le bureau Pays de l’Institut mondial de la croissance verte (GGGI) a organisé un atelier de renforcement des capacités de l’équipe en charge de la rédaction du prochain Référentiel National de Développement (RND) 2021-2025. Cela, dans l’objectif d’amener les bénéficiaires à prendre en compte les problématiques de développement durable et de croissance verte.

Dans le cadre de l’élaboration du nouveau Référentiel National de Développement (RND) 2021-2025 qui doit succéder le PNDES 2016-2020, le Global Green Growth Institut « Institut mondial de la croissance verte » (GGGI), a initié un atelier de renforcement des capacités, au profit des membres de l’équipe chargée de la rédaction dudit référentiel.

A travers cet atelier, le GGGI compte présenter des impacts potentiels liés aux différents secteurs de développement et aux actions associées, discuter sur les impacts potentiels et les risques spécifiques liés à la mise en œuvre du nouveau RND. Il sera aussi question d’expliquer les concepts de développement durable (DD), de croissance verte et de Mesurage, Rapportage et Vérification (MRV). 

Les indicateurs du Développement durable et de la croissance verte par secteur d’activité seront aussi abordés, de même que l’approche d’intégration des objectifs de DD et de croissance verte, les indicateurs clé à retenir pour le suivi de ces objectifs, ainsi que de l’intégration du MRV dans le mécanisme de suivi-évaluation du RND. L’intégration des problématiques de durabilité et de croissance verte, ainsi que du système (MRV) dans le RND 2021-2025 sont également dans l’œil de mire de la rencontre.

Lamine Ouédraogo, chargé de programme au GGGI, a indiqué que dans un premier temps, la contribution de son organisation est de procéder à l’évaluation environnementale stratégique du prochain référentiel. Dans Dans un second temps, l’Institut veut renforcer les capacités de l’équipe de rédaction pour pouvoir intégrer les questions environnementales et les questions de développement durable, ainsi que le système de Mesurage, de Rapportage et de Vérification (MRV) dans le (RND) 2021-2025.

C’est pourquoi des présentations ont été prévues au cours de l’atelier. Elles portent sur les forces et les faiblesses du PNDES en matière d’environnement, sur le système MRV, sur le calcul de l’indice de croissance verte et enfin sur des exemples de pays qui ont été accompagnés par la GGGI pour intégrer les questions de développement durable dans leur RND. « Ces présentations seront suivies de propositions d’actions et d’indicateurs », a ajouté Lamine Ouédraogo.

Pour la prise en compte des préoccupations environnementales

Fatoumata Traoré, membre du secrétariat technique pour l’élaboration RND, trouve que cette activité a de l’importance.  « La rencontre de ce matin est très importante pour nous, parce qu’elle va permettre de renforcer les capacités de l’équipe de rédaction, qui est chargée de rédiger cette boussole de développement des prochaines 5 années sur la thématique du développement durable et la croissance verte », a-t-elle déclaré.

En somme, l’atelier permettra de fournir les éléments pour la prise en compte des préoccupations environnementales et du système MRV dans la nouvelle politique dans une perspective de durabilité, tout en rappelant les dispositions juridiques pour la gestion environnementale de la mise en œuvre de la politique.

En rappel, le GGGI est une organisation intergouvernementale dédiée à la promotion de la croissance verte, notamment dans les pays en développement. Il accompagne les pays en voie de développement vers une croissante verte forte, inclusive et résiliente.

Josué TIENDREBEOGO

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *