Réforme des curricula de formation à l’ENAREF : Le comité de pilotage en conclave à Ziniaré

409 0

Le comité de pilotage et de réforme des curricula de formation initiale de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF) est en session du 2 au 3 mars 2021 à Ziniaré. Cette rencontre marque la fin de la première phase du processus de réforme et se veut un cadre d’approbation desdits curricula et des orientations pour la seconde phase du projet.

Débutée en décembre 2020, la première phase des curricula de formation initiale de l’école nationale des régies financières connaît son épilogue.

Une session qui vise à examiner et à adopter les différents référentiels de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF) issus des travaux du comité technique sous la supervision du conseil scientifique. Il sera également question de donner des orientations pour la seconde phase de la réforme relative à l’utilisation effective des nouveaux référentiels.

Le secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du développement, Dr Abel Somé, par ailleurs, président de ce comité, a renseigné que pour faire face aux nouveaux défis, l’ENAREF s’est donnée comme mission d’être à l’horizon 2024, une école de référence, performante, novatrice, partenaire privilégiée de la formation des administrations publiques et privées dans le domaine de la formation professionnelle et de la recherche appliquée en économie et en finances publiques.

Ce, afin de répondre aux sollicitations des partenaires qui demandent l’insertion de nouveaux modules dans ses curricula.

Ainsi donc, l’objectif global qu’elle s’est fixée dans son plan stratégique de développement (2020-2024) est de garantir une formation professionnelle de qualité et développer la recherche appliquée en économie et en finances publiques. L’un des trois axes sur lesquels s’est bâti le plan stratégique de développement est la modernisation et la diversification des offres de formation de l’ENAREF“, a indiqué Dr Abel Somé.

Les membres du comité de pilotage en pleine session

“Pour faire face à l’action d’adaptation de la formation initiale aux besoins des clients, l’ENAREF s’est engagée dans la réforme de ses curricula. Les extraits de cette réforme devront concourir à l’atteinte du résultat intermédiaire I du plan stratégique de développement à savoir les offres de formation sont pertinentes, attrayantes et en phase avec les évolutions technologiques et des métiers“, a-t-il poursuivi.

Tony Deliwendé Kuela, enseignant à l’ENAREF et membre dudit comité, a indiqué que les besoins de l’administration changent ; d’où cette réforme. La réforme, selon lui, concernera “essentiellement la relecture du programme de formation“.

Il a ajouté que la rencontre de Ziniaré va permettre d’obtenir le quitus qui conduira à la seconde phase de la réforme qui aura pour but l’élaboration des syllabus de cours pour l’année de formation 2021-2022.

Willy SAGBE
Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *