Burkina Faso : Le 2e Wikigap pour la représentation féminine dans le numérique

278 0

Mousso News, en collaboration avec l’Association des Blogueurs du Burkina (ABB) et l’Ambassade de la Suède, a tenu la deuxième édition de Wikigap, ce samedi 06 mars 2021, à Ouagadougou. Cette édition a été un cadre pour ces deux organisations  de faire le point des activités et de  référencer la gente féminine dans le domaine du numérique.

 Partis du constat que les femmes sont très peu présentes sur les réseaux sociaux et sur Wikipédia en particulier, Mousso News, en partenariat avec  la chargée d’affaires de l’ambassade de Suède au Burkina et  l’Association des Blogueurs du Burkina (ABB), compte aller plus loin dans le but de combler le «  fossé de genre » sur internet et principalement sur Wikipédia.  Cette présente cérémonie, vise à présenter des profils de femmes référencées sur Wikipédia. Cette démarche se veut rétablir les droits des femmes par rapport aux hommes et produire du contenu de qualité sur les braves femmes qui font beaucoup pour le pays.

Mia Rimby, la chargée d’affaires de l’ambassade de la Suède

Selon Mia Rimby la Chargée d’Affaires de l’Ambassade  de Suède au Burkina Faso, cet accompagnement fait partie d’une grande campagne menée par  la Suède  dans plus de soixante pays du monde. 

« On appuie les femmes du Burkina pour qu’elles soient plus visibles, que leur travail et leur réussite soient reconnus par tous. Nous encourageons les gens qui travaillent avec les médias, des réseaux sociaux qui peuvent faire le travail de Wikipédia, de comprendre qu’il y a un fossé de genre sur l’internet à combler», a affirmé Mia Rimby.

Docteur   Nestorine Sangaré, elle  s’est  réjouie d’être  parmi les femmes sélectionnées. «  C’est une responsabilité parce que nous sommes comme des ambassadrices de notre pays à l’échelle internationale sur une plateforme regroupant tous les ressortissants des autres pays du monde », a-t-elle souligné.

Dr Nestorine Sangaré fait partie des femmes qui ont été sélectionnées. Elle s’est réjouie de cette campagne.

 Elle estime que la campagne vise à chercher ce qu’il y a de meilleur dans le pays afin de  mettre en exergue. “Et comme il s’agit de constituer la mémoire mondiale, ne pas retrouver de femme de notre pays sur ce site, est vraiment quelque chose d’inapproprié et doit donc être corrigé. On va mettre des hommes  célèbres de notre pays qui n’y sont pas et seront également référencés pour pouvoir donner l’image la plus complète possible de notre pays à travers ce qu’il a de meilleur », a-t-elle laissé entendre.

Bassératou  Kindo, responsable de Mousso News, a précisé que l’idée de WikiGap Burkina est de faire connaitre les femmes qui ont impacté leur génération.

Pour Bassératou  Kindo, responsable de Mousso News, « l’idée est de faire connaître ces femmes, que leurs parcours puissent servir de modèles à la jeune génération ». Elle a aussi insisté sur la crédibilité du site Wikipédia pour ceux qui le croient non fiable. Par ailleurs, elle a lancé un  appel aux femmes à travers wiki gap pour référencer des profils de femmes et faire connaître ces femmes leaders, pionnières du Burkina.

Joël THIOMBIANO et Abdoul Gani BARRY (stagiaires)

Burkina 24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *