CAF : Le tribunal arbitral du sport réduit les sanctions contre Ahmad Ahmad

263 0

Le tribunal arbitral du sport (TAS) s’est penché sur une procédure accélérée concernant  le dossier du président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad suspendu par la FIFA de toute activité liée au football pour une période de cinq ans. Il a tranché sur l’appel interjeté par le Malgache.

En faisant appel au tribunal arbitral du sport (TAS), Ahmad Ahmad souhaitait l’annulation des sanctions infligées à lui par la Fédération internationale de football et association (FIFA). La faitière du football mondiale a suspendu Ahmad Ahmad de toute activité liée au football pour une durée de cinq ans.

Ces sanctions sont seulement réduites à deux ans, moins la période déjà subie. Malgré la réduction de cette sanction, Ahmad Ahmad reste définitivement hors jeu pour l’élection de la CAF. Une audience a eu lieu dans une procédure accélérée obtenue de commun accord entre la FIFA, Ahmad Ahmad et le TAS en visioconférence.

Le TAS reconnait Ahmad coupable  de violation du code d’éthique de la FIFA pour non comptabilisation de diverses transactions financières, acceptation de paiement en liquide, virements bancaires de bonus et indemnité sans base contractuelle ou règlementaire.

Pas coupable dans l’affaire « Tactical Steel »

Il est également reconnu « coupable  de distribution de cadeaux et détournement de fonds (utilisation de l’argent de la CAF pour contribuer au financement d’une invitation à un pèlerinage à la Mecque (Umra) en faveur de certains présidents de fédérations nationales,  sans rapport direct avec le football ». Cependant, concernant ce point, le TAS informe que cette décision n’a pas fait l’unanimité au sein du jury.

Toutefois, Ahmad Ahmad n’est pas reconnu coupable concernant les contrats liés à l’entreprise « Tactical Steel ». Le TAS « considère que les pièces au dossier ne permettent pas de conclure que Ahmad a tiré un quelconque avantage personnel notamment dans le cadre de la transaction avec Tactical Steel pour l’équipe du Championnat d’Afrique des nations 2018 (pas de violation du devoir de loyauté et pas d’abus) ».



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *