Chemin de fer Abidjan – Ouagadougou : SITARAIL modernise ses ateliers de maintenance du matériel roulant

403 0

Après l’acquisition de 4 locomotives de ligne, SITARAIL, filiale de Bolloré Transport & Logistics et opérateur du chemin de fer entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, modernise ses ateliers de maintenance à Bobo Dioulasso et à Abidjan. A cet effet, elle a dégagé une enveloppe de plus de deux milliards de FCFA pour l’acquisition d’équipements performants.

Ainsi, les ateliers de Bobo Dioulasso, spécialisés dans les travaux de wagonnage, ont reçu un tour Demoor, une grenailleuse, deux rechargeuses à boudins Lincoln et une presse plieuse. A Abidjan, les ateliers ont été dotés d’un tour vertical Berthiez, d’une centrifugeuse Alpha Laval, d’une presse à caler et à décaler les roues, etc. Par ailleurs, trois nouveaux ponts roulants ont été installés à l’atelier Bloc Diesel où sont réparées et entretenues les locomotives. Ces importants investissements visent à accroître les performances de SITARAIL.

Ces équipements neufs et modernes ont d’ores et déjà permis d’améliorer l’efficacité et la fiabilité des opérations de maintenance des locomotives et des wagons du parc de matériel de SITARAIL. « Par leur forte capacité de production et leur automatisme, ces nouveaux appareils améliorent considérablement les conditions de travail des cheminots commis aux travaux de maintenance et augmentent la production journalière de nos ateliers », s’est réjoui Joseph Yaonaba, Chef du Département Matériel roulant à Bobo Dioulasso.

« La modernisation de nos outils opérationnels fait partie de notre vision stratégique, qui est de doter SITARAIL d’équipements de pointe, afin de mieux répondre aux attentes de nos clients. Notre objectif est donc de poursuivre ces investissements, afin d’offrir à nos collaborateurs des outils performants et une meilleure offre de wagons à nos clients pour dynamiser les échanges commerciaux entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire », a indiqué Quentin Gérard, Directeur Général de SITARAIL.

Avec un trafic annuel de près d’un million de tonnes de marchandises transportées, SITARAIL constitue un maillon essentiel pour le développement socioéconomique du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et des pays de l’Hinterland de par son apport dans les économies nationales, son rôle dans la chaîne d’approvisionnement et son impact sur la performance des plateformes logistiques multimodales de ces pays, à savoir celles de Bobo Dioulasso et de Ouagadougou, au Burkina Faso, et de Ferkessédougou, en Côte d’Ivoire. Des efforts que les clients apprécient.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *