Côte d’Ivoire : Le RHDP remporte 137 sièges sur 255 à l’Assemblée nationale aux dernières législatives

Le président de la Commission Électorale Indépendante, CEI, Coulibaly-Kubiert Ibrahime a officiellement proclamé, ce mardi 09 mars 2021 au siège de l’institution à Abidjan la capitale, les résultats provisoires de la dernière législative qui s’est tenue le samedi 06 Mars 2021 sur l’ensemble du territoire ivoirien et qui a vu la participation de l’ensemble des grands poids de la vie politique en Côte d’Ivoire.

Dans son adresse face à la presse nationale et internationale, le président de la Commission électorale indépendante (Cei), Coulibaly-Kubiert Ibrahime, a indiqué que le taux de participation de la dernière législative du 06 Mars 2021 est de l’ordre de 37,88% soit 2 788 022 votants sur les 7 359 399 d’ivoiriens constituant le corps électoral. Les bulletins nuls ont été estimés 82 184 contre 34 083 bulletins blancs. Les suffrages exprimés de cette élection s’évaluent pat conséquent à 2 705 838 de votants.

Selon les statistiques provisoires livrées par la CEI, le Rhdp, le parti au pouvoir conserve sa majorité au parlement avec 137 sièges sur 255 de l’hémicycle ivoirien. Il est talonné par la principale coalition de l’opposition Pdci /EDS crédité de 50 sièges. Quant aux candidats indépendants, ils arrivent en troisième position avec 26 sièges.

Dans les circonscriptions dans lesquelles le PDCI d’ Henri Konan Bédié s’est lancé en solo, il a obtenu 23 sièges, alors que l’EDS le mouvement politique proche de l’ancien président Laurent Gbagbo a obtenu 8 sièges. Le Front Populaire Ivoirien tendance Pascal Affi N’Guessan a obtenu que deux 2 sièges.

« Il est loisible à tout candidat ou parti politique ayant parrainé un candidat de bien vouloir saisir le conseil constitutionnel, si le candidat ne convient pas avec la commission électorale indépendante des résultats proclamés de sorte que le conseil constitutionnel, juge électoral qu’il constitue puisse trancher« ,  a-t-il indiqué.

Tout en se réjouissant de la tenue de ces élections dans des conditions apaisées,  Coulibaly-Kubiert Ibrahime Il a indiqué qu’ «est loisible à tout candidat ou parti politique ayant parrainé un candidat de bien vouloir saisir le conseil constitutionnel, si le candidat ne convient pas avec la commission électorale indépendante des résultats proclamés de sorte que le conseil constitutionnel, juge électoral qu’il constitue puisse trancher ».

L’opposition a déjà fait savoir à ses griefs contre certains résultats proclamés par la CEI et a promis utiliser les recours légaux pour revendiquer sa victoire. Il s’agit notamment de la circonscription d’Agboville (Sud) où le Directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, a annoncé vainqueur par la CEI fait face à une forte contestation de sa rivale Aké Ngbo Fleur de l’opposition, qui a dit détenir toutes les pièces à conviction pour « dénoncer la fraude » dont elle et son camp auraient été victimes.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page