Fonds minier: Essakane veut investir dans des projets structurants à Falagountou

381 0

Dans la perspective d’atteindre un développement durable, la mine d’Essakane et le comité de suivi du fonds minier de développement de Falagountou, commune située dans la région du Sahel, tiennent une rencontre de cadrage pour un développement structurant et durable avec les partenaires.

En 2020, Falagountou a bénéficié de plus de 2 milliards FCFA. Un montant qui a permis, selon le Haut-commissaire de la province du Séno, Maurice Konaté, par ailleurs président du comité de suivi du fonds minier, de faire des réalisations socio- économiques importantes pour le développement dans la commune.

Maurice Konaté, Haut-commissaire du Séno

« Dans une région assez difficile et où la nature n’a pas été du tout tolérante, où l’insécurité, la covid-19 et bien d’autres maux existent,  c’est grâce à la société minière que nous arrivons à tenir,  il y a une résilience qui est là et nous nous devons de nous féliciter mutuellement », dit-il.

Une boulangerie, un lycée, un CEG R+1, la transformation du CSPS en centre médical, sont entre autres investissements de la mine. Mais l’une des priorités qui tient à cœur Abdoulaye Maiga Nouhoun, maire de Falagountou, c’est d’avoir une route bitumée qui relie la commune à Dori, le chef-lieu de la province.

 « La commune en saison hivernale est enclavée.  Il nous faut donc des routes, un bitumage pour nous permettre de rallier  le chef-lieu de la province Dori », a-t-il fait savoir.

« IAM Gold Essakane est fier de consacrer l’opérationnalisation de ce fonds minier de développement local », dit Souleymane Boly, l’intendant en relation communautaire à Essakane. Et  plus loin  il manifeste sa satisfaction du fonctionnement du fonds minier de développement, notamment par la commune de Falagountou.

Cette rencontre de cadrage qui se tient à Ouagadougou, ce jeudi 11 mars 2021, devra leur permettre de définir ensemble et analyser les priorités à travers un diagnostic périodique de projets et programmes financés par le plan du fonds minier de développement.

Cependant, la mine veut s’orienter vers un développement durable et de préparation de l’après mine au profit de la communauté hôte.

Souleymane Boly, l’surintendant en relation communautaire à Essakane

« Nous devons orienter nos actions sur des projets structurants au bénéfice des communautés en mettant l’accent sur  la préparation de l’avenir en investissant à long terme dans le domaine de services de base sous la promotion d’un environnement sain pour arriver à un développement communautaire durable », en appelle le surintendant d’Essakane aux membres du comité de suivi.

Cette vision inclut pour Abdoulaye Boly d’investir dans le domaine de l’eau, l’éducation, la formation, le développement de petites et moyennes entreprises, le développement de l’économie rurale, le renforcement de l’employabilité et de l’expertise nationale et la protection de l’environnement.

Aussi, cette rencontre est l’occasion pour eux de proposer des stratégies d’amélioration du fonctionnement du comité de suivi du fonds minier et de préparer l’année de manière structurée, à savoir de fixer un calendrier de travail pour 2021, établir un mécanisme de suivi évaluation des projets sélectionnés par le comité, bâtir un plan communal de communication, de dialogue et de redevabilité envers les communautés bénéficiaires et enfin réaliser une synergie d’action entre les plans de développement communaux et régionaux et la vision stratégique de développement durable de la mine d’Essakane.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *