Protection des données personnelles : La CIL sensibilise des femmes à Ouaga

498 0

La Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) a organisé un séminaire de sensibilisation au profit d’associations de femmes issues de la ville de Ouagadougou, ce jeudi 11 mars 2021. Le thème de cette activité a été « Protection des données personnelles et de la vie privée de la femme à l’ère du numérique : défis et perspectives ».

Selon la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL), avec l’internet et les téléphones portables, les femmes et les jeunes filles deviennent de plus en plus exposées quant aux atteintes à leur vie privée et à leur intimité. Pourtant, le 20 avril 2004, le Burkina Faso a adopté la loi n°010-2004/AN, portant protection des données à caractère personnel.

C’est à partir de ces constats que le CIL a organisé un séminaire de sensibilisation au profit d’envions 300 femmes issus d’associations féminines présentes dans la ville de Ouagadougou.

Cette activité s’est tenue sous le thème « Protection des données personnelles et de la vie privée de la femme à l’ère du numérique : défis et perspectives », avec pour objectifs de renforcer les capacités des participantes dans la protection de leurs données personnelles et de leur permettre de tirer pleinement profit des avantages du numérique.

« Il est opportun que nous puissions les accompagner par un encadrement »

« Il est opportun que nous puissions les accompagner par un encadrement, par des conseils pratiques, afin qu’elles puissent travailler en toute sécurité et pour leur épanouissement », a lancé Marguerite Ouédraogo, présidente de la CIL.

Selon Ursule Kaboré, représentante de la ministre de la Femme à l’évènement, c’est un thème de sensibilisation, qui entre en droite ligne avec celui de la Journée du 8 mars 2021. En effet la 164e journée de la femme au Burkina a été placée sous le thème « Inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives ».

La rencontre de ce 11 mars 2021 a pour finalité de donner une meilleure connaissance aux femmes sur leurs droits en matière de protection des données à caractère personnel, de leur apporter une meilleure compréhension des concepts du genre et de leur implication sur la protection des données à caractère personnel.

Deux communications prévues

Deux communications ont été prévues. La première porte sur la sécurité des systèmes d’information, des réseaux sociaux, du téléphone portable et leur impact sur la vie privée des femmes. La seconde concerne la lutte contre la cybercriminalité.

En rappel, chaque année, la CIL accompagne le ministère de la Femme dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des Droits de la Femme. Le cadre a été offert aux différentes participantes afin qu’elles puissent servir de relais au sein de leurs entourages.

Josué TIENDREBEOGO (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *