Campagne de vaccination antipolio : Environ 2 millions d’enfants à rattraper au Burkina

Dans le cadre de la riposte contre l’épidémie de poliomyélite au Burkina Faso, le ministère de la santé organise une campagne nationale de rattrapage vaccinal des enfants de 3 à 6 ans avec le vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI). Le lancement de la campagne est intervenu ce vendredi 12 mars 2021 dans le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) de Zagtouli.

Couvrir environ 2 millions d’enfants à travers la campagne nationale de rattrapage, c’est l’objectif fixé par le ministère de la santé. Et pour donner  une meilleure visibilité de la campagne et avoir une  bonne adhésion de la population, c’est le ministre de la santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo qui a administré la première dose dans le CSPS de Zagtouli. Selon ses propos, la présente campagne devra permettre de mettre fin à l’épidémie de poliomyélite.

« Normalement, le Burkina a éradiqué la poliomyélite depuis 2015. Mais vous savez qu’au niveau des frontières, il n’y a pas de mur et le virus de la polio qui sévit ailleurs ne respecte pas les frontières. Nous avons estimé qu’il y ait une campagne de rattrapage parce qu’à chaque fois qu’il y a un enfant qui est touché, vous avez environ 200 enfants qui sont infectés. Donc il est important de faire cette campagne de vaccination », a expliqué le ministre de la santé.

A en croire ses propos, cette campagne serait aussi motivée par des cas de polio déjà recensés. « Un certain nombre de cas en rapport avec des souches particulières dues à la vaccination qui a survenu dans certains pays ont été recensés », a indiqué le Pr Charlemagne Ouédraogo. Le nombre de cas déjà comptabilisés s’élèvent  à 64. C’est une situation urgente qui mérite une réponse immédiate de l’avis du ministre de la santé.

Du 12 au 15 mars 2021

Pour cette campagne, ce sont les trois souches de polio qui sont dans le viseur des autorités. La campagne se déroulera du 12 au 15 mars 2021 sur toute l’étendue du territoire national et concerne les enfants âgés de 3 à 6 ans. « Nous sommes contents de lancer cette campagne et demander aux populations d’adhérer à cette campagne. Cela va nous permettre de lutter contre la polio et la chasser hors du Burkina », a laissé entendre le Pr Charlemagne Ouédraogo.

Le ministre de la santé a visité les locaux du CSPS de Zagtouli

Sur le choix de la forme injectable du vaccin, le ministre a expliqué que c’est l’évolution de la science qui a amené ce changement. C’est donc une adaptation à la mutation du virus qui a été faite. A l’écouter, cette méthode permettra de couvrir toutes les formes du virus. « Le Burkina s’est mis à jour et a disponibilisé ce type de vaccin », a martelé le Pr Charlemagne Ouédraogo.

2 700 enfants à rattraper à Zagtouli

A l’occasion de cette cérémonie de lancement de la campagne de vaccination, le chef du département de la santé a visité les locaux du CSPS de Zagtouli. Selon lui, cette sortie vise également à constater l’état des lieux du CSPS périurbain de Zagtouli. Avec plus de 2 700 enfants à rattraper dans le cadre de la campagne de vaccination, le CSPS de Zagtouli abrite le plus grand nombre d’enfants à prendre en compte dans le cadre de la campagne de rattrapage dans la région du Centre.

Le ministre veut ainsi voir ce qui peut être fait pour améliorer l’état du CSPS. Et ce, pour le bien-être des populations. « C’est une sortie qui prend en compte plusieurs préoccupations et tenter d’adresser des réponses aux questions  qui ont été posées », dixit le ministre de la santé.

En guise d’information, il faut retenir que la poliomyélite est une maladie causée par un Entérovirus appelé poliovirus. L’infection, très contagieuse envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale en quelques heures. L’homme est le seul hôte naturel connu du virus. Le virus se propage d’une personne à une autre principalement par la voie fécale-orale.

Basile SAMA

Burkina 24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page