CAF : Patrice Motsepe confirmé président en remplacement de Ahmad Ahmad

383 0

C’est véritablement fini pour l’ère Ahmad Ahmad à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). Suspendu par la FIFA pour cinq ans de toute activité liée au football puis réduit à deux par le tribunal arbitral du sport (TAS), le Malgache n’avait pas le droit de se présenter. Il se voit succéder par le Sud-africain Patrice Motsepe. 

Patrice Motsepe est le nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF) depuis le vendredi 12 mars 2021. Le milliardaire sud-africain succède au Malgache Ahmad Ahmad. Il était le seul candidat en lice. Président des Mamelody Sundodws d’Afrique du Sud, bien que considéré par ses détracteurs comme une marionnette, le nouveau président de la CAF entend maintenir la Coupe d’Afrique des nations (CAN) tous les deux ans.

Pourtant, Gianni Infantino propose une organisation tous les quatre ans. Toutefois, il estime qu’il faut une réorganisation de cette compétition. Soupçonné de vouloir transférer le siège de la CAF de l’Egypte en Afrique du Sud, il bat également en brèche cette idée. Pour le nouveau président, il faut utiliser le sport pour unir les peuples et faire du foot africain, « le meilleur du monde ».

« Travaillons dans l’unité »

L’élection de Patrice Motsepe n’est pas une surprise. Sous la médiation de Gianni Infantino, les quatre candidats plus expérimentés, l’Ivoirien Jacques Anouma, le Mauritanien Ahmad Yahya, le Sénégalais Augustin Senghor ont retiré leur candidature au profit du Sud-africain. Augustin Senghor, dans cet arrangement,  occupe le poste de premier vice-président tandis que Ahmed Yahya est élu deuxième vice-président.

Quant à Jacques Anouma, il se contente du poste de conseiller spécial. Le Djiboutien Souleiman Waberi est troisième vice-président. Pendant ce temps, le Marocain Fouzi Lekjaa hérite du poste de quatrième vice-président tandis que Amaju Pinnick du Nigeria, l’un des soutiens de Mostespe, est nommé  cinquième vice-président de l’institution. 

« C’est vraiment un très grand honneur et un privilège incroyable pour moi, a réagi l’intéressé. Je voudrai remercier mon frère Gianni pour sa vision et ses encouragements pour que nous travaillions dans l’unité et c’est uniquement ainsi que nous pourrons relever les défis posés à l’Afrique. Nous ne pouvons réussir qu’en étant unis », a déclaré Motsepe après son élection.

Agé de 59 ans, Patrice Motsepe est un homme d’affaire et propriétaire du club de Mamelody Sundown. Diplômé en Sciences politiques, il a grandi dans les townships de Soweto (Johannesburg) avant de devenir le premier noir milliardaire d’Afrique du Sud et la neuvième fortune d’Afrique. Le président de la CAF Ahmad Ahmad, suspendu par la FIFA et le TAS de toutes activités liées au football, n’a pu se présenter à cette élection. Quant au président Sita Sangaré, il reste membre du comité exécutif de la CAF jusqu’en 2023.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *