Trophée Baramousso : MOOV AFRICA réaffirme son engagement à soutenir les femmes battantes

282 0

La 7ème édition du trophée Baramousso organisée par MOOV AFRICA s’est tenue ce 19 mars 2021 à Ouagadougou. A travers ce trophée, MOOV AFRICA veut soutenir les actions des associations féminines battantes, promouvoir l’excellence chez les femmes et marquer sa reconnaissance à l’endroit des femmes battantes.

Selon le rapport de l’INSD 2018, les femmes représentent 52,2% de la population burkinabè.  Elles sont pauvres, possèdent moins de terres et de prêts bancaires. Face à cette situation, MOOV AFRICA a trouvé une solution afin de les soutenir. « Il s’agit d’accompagner des milliers de femmes battantes, de femmes entreprenantes, de femmes piliers de familles dans leurs efforts quotidiens pour l’amélioration des conditions de vie des ménages », a expliqué le directeur général de MOOV AFRICA, Sidi Naïmi.   

La Baramousso d’honneur

Selon ses propos, c’est  environ 8 500 ménages ont bénéficié de cette initiative de 2015 à ce jour. Les associations lauréates du Challenge Baramousso ont bénéficié de 90 millions de FCFA de la part de « l’entreprise citoyenne » qu’est MOOV AFRICA.

Baramousso est un concours mettant en compétition les meilleures associations féminines au Burkina Faso œuvrant pour le développement social et économique de leurs membres.

C’est alors dans le but de faire bénéficier à des milliers de familles l’engagement social de l’entreprise que le trophée Baramousso se tient depuis 2015.

La lauréate avec le directeur général de Moov Africa et la marraine

En ces temps de Covid-19, le climat économique s’est détérioré. Cette situation touche également les associations féminines, surtout avec la prise de mesures parfois draconiennes pour stopper la propagation de la maladie. « Toutes ces mesures ont réduit considérablement les déplacements des Baramousso, ralenti l’approvisionnement en matières premières et rendu complexe ou plus couteux l’écoulement des produits des associations féminines », a laissé entendre le directeur général de MOOV AFRICA.

17 associations ont pris part à l’édition de 2021     

En réponse à cette détérioration du climat économique, des initiatives ont été développées afin de mener des activités en toute sécurité sans mettre en péril sa santé ou sa vie. C’est alors dans cette logique que Sidi Naïmi a salué la pertinence du thème de la célébration du 8 mars 2021 (« Inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives »).

 « Avec la plus large couverture 4G/3G/2G du pays, MOOV AFRICA est le plus grand facilitateur du e-commerce au Burkina Faso quand on connait l’importance de l’Internet pour le commerce électronique », a souligné le directeur général de MOOV AFRICA. A cela, il faut ajouter la solution de paiement via Moov Money. Cette alternative se présente comme une opportunité permettant aux femmes de mener régulièrement leurs activités sans obligatoirement avoir besoin de se déplacer pour acheter ou pour vendre.

Pour l’édition de 2021, le trophée Baramousso a connu la participation de 17 associations. Après une première sélection sur dossier, le jury a effectué des sorties-terrains afin de vérifier l’effectivité des informations contenues dans les différents dossiers de candidatures. A la fin de cette procédure, trois associations ont été sélectionnées pour la phase finale. Il s’agit de l’Association Espoir du Sourou pour la transformation des céréales de Tougan (AES-PTC), de l’Association Pia de Réo et de l’Association Zak-La-Yilguemdé de Manga.

La lauréate

Pour cette 7ème édition, c’est l’association Espoir du Sourou pour la transformation des céréales de Tougan (AES-PTC) qui a été sacrée Baramousso. Elle repart avec une enveloppe de 10 millions de francs CFA, la deuxième ( l’Association Pia de Réo) et la troisième (l’Association Zak-La-Yilguemdé de Manga) repartent respectivement avec 3 000 000 FCFA et 2 000 000 FCFA plus des attestations.

En guise d’information, il faut retenir que MOOV AFRICA Burkina Faso est un opérateur global de télécommunications au Burkina Faso.  Il offre une diversité de produits et services sur l’ensemble de ses segments d’activités. Les actionnaires de référence sont le groupe Maroc Telecom (61%) et l’Etat du Burkina Faso (16%). Le Groupe Maroc Télécom, qui est présent dans 11 pays en Afrique, est un exemple de succès de la coopération pour le co-développement Sud-Sud.

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *