conférence mondiale de développement des télécommunications de 2021 (CMDT-21)

Le Burkina Faso abrite la 2e réunion préparatoire africaine de la Conférence mondiale de développement des télécoms

168 0

En prélude à la conférence mondiale de développement des télécommunications de 2021 (CMDT-21) qui se tiendra du 8 au 19 novembre 2021 à Addis-Abeba en Ethiopie, le Burkina Faso abrite les 29 et 30 mars 2021, la 2e réunion virtuelle africaine.

Pour mieux préparer la Conférence mondiale de développement des télécommunications (CMDT), les différentes régions comprenant les pays membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT) ont été invitées à tenir des réunions préparatoires en vue de dégager leurs priorités communes en matière de développement des Télécoms/TIC.

C’est ainsi que la région africaine a tenu sa première réunion préparatoire virtuelle en octobre 2020 sous l’égide du Soudan. Alors, cette deuxième réunion du genre se tient les 29 et 30 mars 2021 virtuellement et est abritée par le Burkina Faso. La CMDT-21 est prévue pour se tenir à Addis-Abeba du 8 au 19 novembre 2021 sous le thème « Connecter ceux qui ne le sont pas encore afin de parvenir au développement durable ».

conférence mondiale de développement des télécommunications de 2021 (CMDT-21)
Le Burkina Faso abrite la 2e réunion virtuelle africaine en vue de la préparation du CMDT-21

A noter que la CMDT se tient tous les quatre ans dans l’intervalle entre deux Conférences de plénipotentiaires sous l’égide de l’UIT, en vue d’examiner des thèmes, projets et programmes se rapportant au développement des télécommunications.

Egalement, les CMDT sont chargées de définir les stratégies et les objectifs concernant le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC), en fournissant des orientations et des indications au secteur du développement des télécommunications de l’UIT.

Lire également 👉TIC en Afrique : Les efforts du Burkina reconnus

La ministre en charge de l’économie numérique et de la transformation digitale, Hadja Ouattara,  a expliqué que la pandémie à coronavirus a révélé l’importance d’investir dans le numérique.

« Ces réunions « on line » ont remplacé les rencontres en présentiel du fait du COVID-19 qui a ébranlé et continue encore de secouer l’humanité tout entière à tel point que nous nous demandons ce que serait notre vie sans le numérique. Mais l’histoire nous a toujours enseigné que l’être humain a toujours su trouver un ressort pour rebondir à chaque fois que son existence est menacée », a-t-elle souligné.

De plus, elle a indiqué que la présente réunion régionale préparatoire africaine devra jeter les bases de la formulation des propositions communes africaines en vue de la prochaine Conférence.

« Les réunions préparatoires régionales constituent des étapes importantes dans la préparation des CMDT. En effet, elles déterminent les défis régionaux à relever, afin d’encourager le développement des télécommunications et des TIC et permettent de prendre en compte les besoins exprimés par nos Etats et nos membres du secteur. Elles représentent ainsi des cadres importants d’orientation stratégique pour le développement des télécommunications et des TIC », a-t-elle relaté.

Ainsi, ces réunions vont concourir, entre autres, à l’élaboration du projet de déclaration d’Addis-Abeba, de son projet de plan d’actions devant contenir les recommandations et résolutions sur des sujets prioritaires du secteur.

…recherche de solutions aux défis auxquels nos pays sont confrontés…

La ministre en charge de l’économie numérique et de la transformation digitale a rappelé que c’est la première fois que la CMDT se tient en terre africaine.

« Pour notre région, la CMDT-21 doit être une conférence axée sur le développement et sur la recherche de solutions aux défis auxquels nos pays sont confrontés dans leur processus de transformation digitale en vue de connecter les 3,6 milliards de personnes en marge de la société de l’information », a-t-elle laissé entendre.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *