L’Étalon Mohamed Lamine Ouattara très courtisé…

248 0

Ceci est un article d’opinion sur le joueur burkinabè Lamine Ouattara.

Auteur d’une entame de saison tonitruante avec son club l’AS SONABEL, Mohamed Lamine OUATTARA est un homme convoité. Ses statistiques folles 15 buts et 4 assists en 18 matchs font de l’Etalon la terreur des défenses adverses. « Momo » comme on l’appelle a les qualités de l’attaquant moderne. Bon des deux pieds, Mohamed Lamine OUATTARA est capable de marquer du pied gauche (3 buts) mais le pied droit reste le pied qui terrorise le plus les gardiens de but adverses (8 buts). Du haut de son mètre quatre-vingt-cinq (1m85) Le joueur de l’AS SONABEL excelle dans le jeu de tête. Quatre (4) de ses quinze (15) buts sont de la tête.

Formé à Abidjan à l’Africa Sport et passé par le JCB, un club de deuxième division du Bobo Dioulasso Mohamed Lamine OUATTARA rejoint l’AS SONABEL à la faveur de la saison 2018-2019.  Après une première saison d’adaptation, le joueur révèle ses qualités de buteur la saison dernière en terminant meilleur buteur de la coupe du Faso avec 4 buts en cinq matchs. Son éclosion cette année n’est pas une surprise et ses statistiques parlent d’elles-mêmes.

« Momo » est impliqué dans 19 des 34 buts soit plus de la moitié des buts de son club cette saison avec à la clé six (6) doublés. Outre ses qualités de buteur Mohamed Lamine est un attaquant qui pèse beaucoup sur les défenses adverses et ce profil suscite bien évidemment des convoitises. Depuis décembre des clubs égyptiens (AL Masry et Al Aly) et tunisiens (Espérance de Tunis) se sont renseignés sur le Burkinabè. Plus récemment après le CHAN au Cameroun l’USM Alger avait voulu le recruter.

Actuellement c’est au tour de l’hexagone de tomber sous le charme du buteur. Le FC Sochaux Montbéliard et les Girondins de Bordeaux s’intéressent également à Mohamed Lamine OUATTARA. Présent au CHAN avec les Étalons locaux, Mohamed Lamine OUATTARA a été convoqué par le sélectionneur des Étalons pour la fenêtre FIFA de septembre dernier et plus récemment pour les 5e et 6e journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021.

S’il doit encore patienter pour son premier cape avec les Étalons, « Momo » n’a pas de souci à se faire, il a le talent pour devenir l’avant-centre de la sélection burkinabè.

Par Aneuo



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *