Burkina Faso : Le Cardinal Philippe Ouédraogo contre le mariage homosexuel

679 0

Le samedi 3 avril 2021, au cours de la vigile pascale, à la cathédrale de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo a invité   les chrétiens à se «rebeller» contre  le mariage homosexuel, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Célébrant la messe de la vigile pascale, le Cardinal Philippe Ouédraogo a exhorté les familles chrétiennes africaines à se « rebeller » contre  les lobbies qui prônent et qui veulent imposer le mariage homosexuel et le libertinage. «Tout en adoptant les valeurs positives de la modernité, en tant que sujets actifs de l’avenir du monde, les familles chrétiennes africaines devraient se rebeller contre l’impérialisme de certains lobbies et associations qui prônent et veulent imposer le mariage homosexuel, le libertinage, etc. », a recommandé le Cardinal Philippe Ouédraogo, selon ses propos rapportés par l’AIB.

Ainsi, le Cardinal a réaffirmé son opposition cau mariage entre personnes de même sexe. Il a également rejeté la polygamie et l’adultère avant de magnifier «l’indissolubilité» du mariage chrétien. Il a aussi condamné «l’imposition insidieuse de méthodes contraceptives anti-natalistes» aux femmes et aux jeunes filles, mais également les avortements et les homicides.

«Tout chrétien devrait à l’image de Saint Joseph, se montrer accueillant de la vie humaine, lui être disponible et la protéger», a-t-il exhorté en affirmant qu’à  Pâques, la famille humaine désagrégée par le péché, est reconstituée dans son unité par la puissance rédemptrice de la mort et de la résurrection du Christ.

«Le témoignage ultime qui incombe à tous les chrétiens dans cette société, implique la recherche des réalités d’en haut et non celles de la terre qui sont éphémères», a réagi l’Archevêque métropolitain de Ouagadougou.



Article similaire

There are 1 comments

  1. Dieu vous bénisse. Voilà ceux qu’on appelle Serviteur de Dieu, frère du Christ. Que le Dieu de grâce vous aide à défendre et proclamer haut et fort les vertus et normes que Lui-même a établies pour le salut et le bonheur de l’humanité. Et n’hésitez pas à interpeller mêmes vos frères évangéliques à hausser le ton dans ce sens, car Dieu ne connait point d’église; mais seulement celui qui a christ et vit sa foi chrétienne de manière authentique, sans compromission. Si Dieu parfait (et Il l’Est !), s’ Il est invariable, s’il est immuable, alors la création qu’il a achevé est parfaite, alors ses voies tracées pour l’homme sont achevées et parfaites, alors les normes et vertus qu’il a indiquées à l’homme demeurent très bonnes et parfaites, alors ses institutions demeurent parfaite et achevées, et, en aucun cas ne doivent être modifiées, bafouées. Cardinal, vous savez en qui vous avez cru, avancez ! la majorité des Burkinabè vous soutient. Dieu demeure avec vous. Shalom.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *