Facebook : Les données de 6.413 Burkinabè en accès libre

249 0

Le document mis en accès libre comprend les numéros de téléphone, noms, lieux d’habitation, dates d’anniversaire de chaque utilisateur. Il s’agit, néanmoins, d’une base de données déjà connue de Facebook depuis 2019, mais qui avait disparu des radars.

Le samedi 3 avril 2021, un utilisateur a mis en ligne une base de données comprenant les informations personnelles de plus de 500 millions d’utilisateurs Facebook. En accès libre sur un forum utilisé par des hackers, pour chaque compte, la base de données comprend plusieurs informations comme l’adresse email, le numéro de téléphone, la date d’anniversaire, le lieu d’habitation, etc. 

C’est Alon Gal, co-fondateur d’une entreprise de cyber-sécurité, qui a fait cette révélation sur Twitter. Au total, les utilisateurs de 107 pays sont concernés. Au Burkina Faso, 6.413 comptes Facebook sont concernés. « Il s’agit de données anciennes qui ont déjà été déclarées en 2019. Nous avons trouvé et corrigé ce problème en août 2019 », a expliqué un porte-parole de Facebook à Business Insider.

« Les personnes qui la détiennent vont tenter de la monétiser aussi longtemps qu’elles le peuvent »

Cependant, la faille a beau être corrigée, les données personnelles de 533 millions d’utilisateurs restent dans la nature, avec des conséquences pouvant être grave en cas d’utilisation mal intentionnée.

Dans les faits, ces informations peuvent être revendues, ou des pirates peuvent les exploiter pour usurper une identité ou extorquer de l’argent. « Les personnes qui la détiennent vont tenter de la monétiser aussi longtemps qu’elles le peuvent », a précisé Alon Gal dans son Tweet.

Dans d’autres cas, la pratique peut concerner le ciblage publicitaire. Dans une enquête publiée par Siècle Digital, il avait été constaté l’utilisation de données dérobées, afin de cibler des utilisateurs par leur nom de famille. Le média en ligne français avait compté plus de 1.000 publicités en cours de diffusion, ciblant chacune un patronyme différent. Le débat sur la protection des informations sur Facebook est ainsi relancé…



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *