revue du programme budgétaire

Burkina Faso : Plus de 105 milliards pour des infrastructures routières

775 0

Les membres du comité de revue du programme budgétaire « Développement du réseau  routier classe de la voirie urbaine, des infrastructures ferroviaires, aéroportuaires, maritimes et cartographiques » ont tenu une session extraordinaire ce mardi 6 avril 2021 à Ouagadougou. C’était une occasion de passer en revue les activités de 2020 et de se projeter pour l’avenir.

L’objectif de ce programme budgétaire est de contribuer à l’efficacité du secteur des transports routiers à travers des actions de désenclavement interne et externe, de modernisation du réseau routier et de l’amélioration des conditions de mobilité.

Ainsi, ce mardi 6 avril 2021 à Ouagadougou, les membres du comité de revue du programme budgétaire « Développement du réseau  routier classe de la voirie urbaine, des infrastructures ferroviaires, aéroportuaires, maritimes et cartographiques » ont tenu une session extraordinaire. Il s’agissait d’examiner le bilan de mise en œuvre des recommandations des sessions passées, de faire le bilan des activités de l’année 2020 et de valider le programme 2021.

Le secrétaire général du ministère en charge des infrastructures et président du comité de revue, Ollo Franck Hervé Kansié, a rappelé que ce sont 12 projets du programme qui sont concernés par cette revue.

…105 milliards sont programmés avec en perspective le démarrage de grands projets tels que le bitumage de Ouahigouya-Djibo..

Il s’agit, entre autres, du projet de réhabilitation de la route Lomé-Cinkansé-Ouagadougou, celui de la construction de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou et la route Gounghin Fada N’Gourma-Piéga-Frontière du Niger. Le président du comité de revue, a précisé que malgré l’insécurité et le Covid-19, le bilan est satisfaisant.

Les membres du comité de revue du programme budgétaire
Les membres du comité de revue du programme budgétaire

« Ainsi au 31 décembre 2020, sur une prévision de 97, 22 milliards, on enregistre une exécution de 75,13 milliards soit un taux de 77,28%. Au titre de l’année 2021, environ 105 milliards sont programmés avec en perspective le démarrage de grands projets tels que le bitumage de Ouahigouya-Djibo, Tougan-Ouahigouya et le renforcement du tronçon Gounghin-Fada-Frontière Niger », a indiqué Ollo Franck Hervé Kansié.

Concernant l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, il a souligné que les différentes études sont disponibles et que des discussions sont en cours avec les partenaires financiers et techniques pour soutenir le projet.

Les 12 projets concernés par la présente revue

  • Projet de réhabilitation de routes et de facilitation du transport sur le corridor Lome-Cinkansé-Ouagadougou ;
  • Projet de construction de l’Autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou ;
  • Projet d’Aménagement de Route de Désenclavement Interne (PARDI) ;
  • Projet de construction et de bitumage de la route nationale N°21 Didyr-Toma- Tougan ;
  • Projet de construction et de bitumage de la route nationale N°23 Ouahigouya-Djibo ;
  • Projet de construction et de bitumage de la route nationale N°10 Tougan-Ouahigouya
  • Projet de renforcement de la route communautaire CUza : Section Gounghin Fada N’Gourma-Piéga-Frontière du Niger (PRRCU2a) ;
  • Projet d’amélioration de la rocade sud-est Boulevard des Tansoba de Ouagadougou ;
  • Projet d’aménagement de la section urbaine de la R N°04 allant du croisement de la R N°04/R N°03 à l’échangeur de l’Est à Ouagadougou y compris un passage supérieur et le prolongement jusqu’au croisement de l’Avenue de la liberté ;
  • Projet de construction clé en main de l’échangeur du nord de Ouagadougou ;
  • Projets financés par la banque Islamique de Développement en abrégé « PE-BID;
  • Projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU). 

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *