Côte d’Ivoire : Selon Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Charles “sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent”

234 0

« Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent » a déclaré ce mercredi 07 avril 2021, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara à l’entame du premier conseil des ministres du gouvernement I du Premier ministre Patrick Achi, qu’il a présidé au Palais présidentiel à Abidjan-Plateau.

Contrairement à ce qui se prétend dans l’opposition se référant à l’ex-président Laurent Gbagbo, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a dit sa volonté de voir rentrer en Côte d’Ivoire les deux ex-pensionnaires de la prison de Scheveningen  à la Haye en Hollande poursuivis par la Cour Pénale Ivoirienne (CPI).

Alassane Ouattara a promis que « les frais de voyage de Laurent Gbagbo et ainsi que ceux des membres de sa famille seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire ». Cette sortie du chef de l’Etat ivoirien intervient au lendemain de la publication d’un communiqué signé d’Assoa Adou, secrétaire général de l’aile du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo, après un échange avec ce dernier à Bruxelles en Belgique les 3 et 4 avril 2021, dans lequel l’ex-président promettait à ses partisans revenir en Côte d’Ivoire « incessamment ».

Alassane Ouattara a également précisé que Laurent Gbagbo bénéficiera du statut d’ancien Chef d’Etat.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été définitivement acquittés par la chambre d’appel de la Cour d’appel de la CPI le mercredi 31 mars 2021 à La Haye. Cette nouvelle est à l’origine de scènes de liesse dans les bastions du Fpi.

Pour sa part, le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a promis que son équipe se veut “un gouvernement de mission, de combat et de résultats qui servira à chaque instant la noblesse et la justesse de notre nation, de tous les Ivoiriens et de toute la Côte d’Ivoire“, a-t-il déclaré.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *