France-Rwanda : Un rapport pour normaliser les relations

55 0

Ce 7 avril 2021, le Rwanda commémore le génocide des Tutsis 27 ans après. Fait marquant, la commission Duclert a remis au chef de l’Etat français Emmanuel Macron, il y a une dizaine de jours son rapport sur le rôle de la France pendant et avant le génocide. Pour cette commission, la France est loin d’être complice de ce génocide, mais porte des « responsabilités lourdes et accablantes » dans cette tragédie.

Selon certains observateurs, ce rapport consacre une importante étape dans la normalisation des relations entre la France et le Rwanda, fortement glacées depuis plusieurs années. L’on constate, toutefois, certes un réchauffement au travers des gestes envers Kigali et la promesse des actions concrètes de coopération culturelle et économique, avant la nomination de diplomates entre les deux pays.

Une source diplomatique mentionnée par RFI a rapporté que « le rapport Duclert va accélérer une normalisation déjà en cours depuis plusieurs années » et donnera un coup de fouet dans la bonification des relations entre la France et le Rwanda. Sur le terrain à Kigali, la capitale rwandaise, le chantier du nouveau centre culturel francophone avance et remplacera une fois finalisé, l’ancien institut français fermé depuis 7 ans.

En Septembre 2020, la France a accordé un accord de prêts et de dons au gouvernement rwandais portant sur 50 millions d’euros. Les premiers accords financiers depuis près de 30 ans entre les deux pays. De nombreuses entreprises françaises ont, en outre, déposé leur valise au Rwanda en 2020. Il s’agit notamment du groupe Vivendi qui a ouvert une salle de cinéma à Kigali.

Depuis 2015, Paris n’a plus d’ambassadeur à Kigali et la prochaine visite d’Etat d’Emmanuel Macron au Rwanda qui pourrait se tenir durant la première quinzaine de mai mettrait fin à cet état de fait qui dure depuis plus de 11 ans. Cette visite, selon l’Elysée, reste conditionnée à l’amélioration du contexte sanitaire mondial.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *