Coopération Burkina Faso – Qatar : Inauguration du premier centre de radiothérapie contre le cancer

611 0

Le centre de radiothérapie de Bogodogo a été inauguré, le vendredi 9 avril 2021 à Ouagadougou, par  le Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, en compagnie du représentant de l’Emir du Qatar, Cheick Hamad Bin Nasser Bin Jassim Al Thani. Ce centre a coûté près de 8 milliards de francs CFA financés par le fonds Qatari pour le développement. Il vise à soulager les personnes atteintes de cancer.

Le nouveau joyau est réparti en plusieurs pools dont le pool administratif, le pool de consultation et le pool de soins. Il est également équipé d’une salle d’accélérateur de particules pour neutraliser les cellules cancéreuses.

Une salle curiethérapie pour soigner le cancer du col de l’utérus, le cancer du sein et la prostate. Un bloc opératoire d’anesthésie. Il faut noter que les murs sont « blindés » et mesure entrent 1,5 et 2,5 m de long. Idem pour la terrasse et le toit. Toute cette architecture a été mise en place pour éviter que les rayons ne sortent de la maison et irradier les personnes bien portantes à l’extérieur.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a invité les bénéficiaires, et le personnel soignant à bien prendre soin de ce nouveau centre. Il a exprimé sa « gratitude à l’Emir du Qatar et à son peuple pour ce grand humanisme qu’ils nous ont témoigné à travers le fonds Qatari pour le développement ».

« Ce joyau érigé contre le cancer dans notre pays véhicule l’excellence de la collaboration fructueuse entre nos deux pays. Ce bel ouvrage  a coûté 8 milliards de francs CFA et est composé d’équipements de pointe de radiothérapie. Il vient révolutionner l’univers de la prise en charge médicale du cancer au Burkina Faso, en apportant un profond soulagement à notre système de santé, aux familles et au trésor public. En effet, la radiothérapie comme moyen thérapeutique  complémentaire de la prise en charge du cancer constitue la première cause d’évacuation sanitaire hors de notre pays avec des souffrances importantes pour les familles et le budget national. A titre illustratif, de janvier à mars de cette année, sur un total de 23 patients évacués, 13 l’ont été pour la radiothérapie, soit plus de la moitié des malades évacués »

Roch Marc Christian Kaboré

Roch Kaboré a qualifié l’infrastructure d’« espace sanitaire historique », au vu de la qualité du travail qui a été réalisé dans les délais. Et surtout du soulagement qu’il va apporter comme facilitation pour les patients et au budget de l’Etat.

L’envoyé spécial de l’Emir du Qatar, Cheick Hamad Bin Nasser Bin Jassim Al Thani, s’est également montré très satisfait. Il s’est réjoui de la collaboration de son pays avec le Burkina Faso qui a permis la réalisation de ce centre. Il a indiqué que « cet accompagnement va continuer avec la formation des praticiens au Burkina Faso pour une meilleure prise en charge des malades ».

Selon le chargé de projet de la construction du centre, Djakaridja Héma Ouattara, ce nouveau centre de radiothérapie de l’hôpital Bogodogo a la capacité de prendre en charge 60 patients par jour et vise à traiter « tout type de cancer ».

En rappel, un projet de construction d’un centre radiothérapie contre le cancer est prévu à Bobo-Dioulasso.

Hamadou DIALLO (Stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *