Covid-19 au Burkina : Le plan de vaccination validé

379 0

Alors que la plupart des pays de la sous-région ont déjà expérimenté le vaccin contre le covid-19 (11 des 16 pays d’Afrique de l’Ouest),  le Burkina Faso vient de valider son plan d’introduction du vaccin contre le covid-19.

(Voir la cartographie publiée par fasocheck en cliquant)

Les membres du comité national d’organisation de l’introduction du vaccin contre le COVID-19 au Burkina Faso ont validé ce plan au cours d’une session qui a eu lieu ce 9 avril 2021 à Ouagadougou et présidée par le ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo. L’information a été donnée par le Ministère de la santé à travers sa page facebook.

La session a permis au Pr Ouédraogo Charlemagne et son équipe ainsi que les partenaires techniques et financiers, d’examiner et de porter des amendements au plan national de déploiement et de vaccination contre le COVID-19.

A noter que c’est en décembre 2020 que le gouvernement burkinabè par arrêté a mis en place un comité national chargé d’organiser l’introduction du vaccin. Ce comité est dirigé par le ministre de la santé, le représentant de l’OMS, celui de l’Unicef, et du secrétaire général du ministère de la santé.

Début février 2021, le Bureau pays de la Représentation de l’OMS au Burkina Faso, selon Fasocheck, a lancé le recrutement en urgence d’un consultant national au profit du ministère burkinabè de la Santé pour l’appui à l’élaboration du plan national d’introduction et de déploiement des vaccins contre le COVID 19 au Burkina Faso dans le cadre de l’initiative COVAX.

Alors que le mercredi 24 mars, à l’issue du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement burkinabè Ousseni Tamboura a affirmé que «ce n’est peut-être pas une priorité au regard de la tendance baissière du nombre de cas ». «La situation n’est pas si critique. C’est pour cela que la question du vaccin n’est pas d’actualité ». 

Une semaine plus tard, notamment le 1er  avril 2021, lors  de la première session de l’année 2021 du Comité national de gestion de la crise de la pandémie du Covid-19, le Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré, se prononçant également sur l’évolution de la pandémie et la possibilité de vacciner la population burkinabè, a indiqué en ces termes : «La réflexion se poursuit également pour ce qui concerne la vaccination. Notre pays fera le point avec ses partenaires, afin de faire des choix qui correspondent aux défis du moment, sans pour autant céder à la pression de qui que ce soit ».

Toujours selon la publication du ministère de la santé, les échanges sur le plan national de déploiement et de vaccination contre la COVID-19, ont essentiellement porté sur la logistique dont dispose le pays, les capacités du Burkina Faso à gérer les vaccins, les différentes cibles, la stratégie qui sera mise en place pour vacciner ces cibles et la communication.

Après les échanges et la prise en compte de quelques amendements, le plan national de déploiement et de vaccination contre le COVID-19 a été validé par les participants.

La situation du covid-19 au Burkina à la date du 09 avril 2021 faisait état de 32 nouveaux cas confirmés, tous à transmissions communautaires 22 guérisons, 0 décès et 211 cas actifs.

Nombre de cas confirmés depuis le 09 mars 2020 : 12 956 dont 12 593 des guérisons, 12 593 au total et 152 décès.

Burkina24

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *