Ramadan au Burkina Faso : Le CERFI organise une foire pour soutenir les musulmans

370 0

Le samedi 10 avril 2021, le Cercle d’Etudes, de Recherches et de Formations Islamiques (CERFI) a procédé à l’ouverture officielle de sa traditionnelle foire  « Ramadan Market », à Ouagadougou. Cette foire, qui est à sa 5ème édition, ambitionne permettre aux fidèles musulmans d’acquérir à moindre coût les denrées entrant dans l’optique du Ramadan.

A l’approche du mois de jeûne musulman, l’on assiste souvent à la flambée des produits de grande consommation. Pour éviter cela, depuis 2016, le Cercle d’Etudes, de Recherches et Formations Islamiques (CERFI) organise chaque année une foire afin de contribuer à la maîtrise des prix de ces denrées durant le mois saint. Ce samedi 10 avril 2021, elle a procédé à l’ouverture officielle de la 5e édition de « Ramadan Market ».

Cette assise entend abriter des activités commerciales en rapport avec les produits de grande consommation pendant le Ramadan. En effet, durant ces deux semaines, « Ramadan Market » va être un cadre d’exposition de plusieurs produits de consommation. Il s’agit, entre autres, de la vente de sucre, des dattes, des tapis de prières, des matériels de conservation des produits alimentaires, des produits alimentaires conseillés durant le jeûne, etc.

« Ce n’est pas tout le monde qui  a les moyens de supporter la flambée des prix »

Selon le président du CERFI, El Hadj Aminou Ouédraogo, l’initiative de cette foire va en droit chemin de leur objectif qui est de permettre à tout musulman de passer ce mois en toute quiétude. « Le jeûne du mois de Ramadan constitue le 4ème pilier de l’Islam, donc très important pour la communauté Islamique. A cet effet, il est de notre devoir de se pencher sur la question des prix des denrées durant ce mois. Ce n’est pas tout le monde qui  a les moyens de supporter la flambée des prix ; voilà pourquoi cette initiative », a-t-il déclaré.

En plus du cadre commercial, ce lieu va connaître un aspect de formation et de purification des esprits des fidèles participants, à entendre le président. « Il y aura des experts, des imans, des prêches pour sensibiliser les participants sur les valeurs de l’Islam. Des formations en entreprenariat seront offertes aux femmes et aux jeunes », a expliqué El Hadj Aminou Ouédraogo.

Boubacar Traoré, représentant du ministre en charge du commerce, parrain de la cérémonie, a salué cette initiative en ce sens qu’elle entre aussi dans le programme de son ministère. A l’écouter, le contrôle de la flambée des prix est l’un des objectifs majeurs de son ministère. « En plus de cela la rubrique formation est aussi très important et à saluer », a-t-il ajouté.

Abdoul Gani Barry (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *