Bobo-Dioulasso : Le Diva Club remet un don de deux millions de F CFA aux veuves

358 0

L’association « Diva Club » a procédé à la remise d’un don de vivres et de pagnes à 80 veuves le samedi 10 avril 2021 à Bobo-Dioulasso. Selon les donatrices, ce don estimé à plus de deux millions de francs CFA, le don vise à secourir « des mamans dont le chemin est parsemé d’embuches ».

« Un sac de riz de 25 kilogrammes, un bidon d’huile de 5 litres, deux barres de savon, un paquet de spaghetti de 5 kilogrammes, un complet de trois pagnes et une enveloppe financière », c’est le kit de solidarité reçu par chacune des 80 veuves présentes à la cérémonie de remise de don organisée par l’association Diva Club De Bobo-Dioulasso. Cet élan de solidarité entre dans le cadre de la célébration du 8-mars.

Une tradition que l’association perpétue depuis 2008, année à laquelle elles étaient encore sur les bancs de l’université. Actives dans la vie professionnelle, la solidarité de ces jeunes dames croit au fil des éditions. « Nous nous sommes lancées un défi que nous jugeons capital pour l’entraide, la solidarité et le leadership féminin dans la belle ville de Sya », rappelle la présidente de Diva Club Nadège Sawadogo/Kaboré.

Autonomiser les bénéficiaires

Pour la présidente, leur ambition va au-delà des soutiens de subsistance. Se référant au président Thomas Sankara, elles voudraient contribuer à la création d’aide qui aide à se passer de l’aide. « Nous vous assurons que nous continuerons à vous manifester notre solidarité.  Mais notre souhait le plus ardent, c’est de pouvoir créer des activités génératrices de revenus pour vous permettre de vous prendre en charge. Nous sommes donc convaincus que nous allons y arriver par la grâce de Dieu », espère Dame Sawadogo qui dit être consciente des difficultés rencontrées par leurs « chères mamans ».

Car, les membres de leur club sont majoritairement orphelins.  « Nous savons bien quel combat vous menez quotidiennement pour vivre dans cette société cousue d’embuches », confesse-t-elle.

Confessions émouvantes

D’émouvants témoignages ont marqué les instants de la remise. Entre autres, ceux de Djeneba Millogo, veuve et mère de sept enfants. « En 2008, lorsque j’ai reçu mon premier don, mon enfant a pleuré. N’eut été à cause d’une contrainte scolaire, il m’aurait accompagné pour témoigner de notre gratitude envers nos donatrices ».

Revenant sur les mêmes témoignages de réconfort, la présidente de l’Association femmes enfants et développement Mamounata Koita affirme avoir reçu une aide supplémentaire. « Grâce à leur financement, nous avons pu réaliser un projet de transformation de céréales. Le Diva Club s’est aussi montré disponible pour la résolution de nos problèmes urgents », conclut-elle.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *