Burkina Faso : La radio du G5 Sahel bientôt opérationnelle sur la bande 95.3 FM

346 0

Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ont  procédé à la signature de la convention de concession de service public, pour la mise en place d’une radio dénommée « Radio Jeunesse » au compte des pays du G5 sahel, ce lundi 12 avril 2021, à Ouagadougou. Cette nouvelle radio a été placée sur la bande 95.3 FM.

Après un sondage sur une base de jeunes dans les régions du Sahel, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a entrepris de créer une radio pour le G5 sahel. Ce lundi 12 avril 2021, elle a, avec les autorités burkinabè, procédé à la signature de la convention de concession de service de cette radio.

Ce media du nom de « radio jeunesse » entend toucher la jeunesse dans la tranche d’âge de 15 à 35 ans de ces zones. Il prévoit contribuer à la facilitation de la communication, à lutter contre l’extrémiste violent, ralentir l’avancée du terrorisme par la sensibilisation de la jeunesse. À entendre la Porte-parole de la Secrétaire Générale de OIF, Oria Vande Weghe, cette radio sera basée à Ouagadougou  et va émettre des programmes régionaux communs aux 5 pays du G5 Sahel. Ces programmes seront transmis en Français, Arabe, Haoussa, fulfulde, Bambara et en mooré.

La radio émettra en langues Français, Arabe, Haoussa, fulfulde, Bambara et en mooré.

Selon le ministre en charge de la coopération, Alpha Barry, cette radio est venue à point nommé au vu des situations difficiles que traversent les pays du G5 Sahel en ce sens qu’elle va contribuer à la récolte d’information qui va aider dans la lutte contre l’insécurité,  la déradicalisation de la jeunesse.   «  En plus de son objectif premier, cette radio va contribuer à la réconciliation nationale même si cela n’est pas son objectif 1er », a-t-il ajouté.

Mathias Tankoano, président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), s’est, quant à lui, penché sur le fait que l’arrivée de cette bande contribuera à augmenter l’offre d’information dans l’espace des 05 pays du G5. Néanmoins, il a souhaité que cette radio réponde aux règles administratives concernant les médias au Burkina Faso. « Je souhaite que la 95.3 FM soit un véritable éducateur pour notre jeunesse », a-t-il souhaité.

Dans les perspectives du projet, Aline Koala Kaboré a été nommée directrice de la radio le 22 mars dernier. Aussi, depuis le 11 février 2021, le site internet de la radio est opérationnel tout comme ses premiers réseaux sociaux. Un bâtiment a d’ores et déjà été attribué à son siège sur l’avenue Kwamé N’krumah. Il est à noter que la radio dans la sous-région dispose déjà d’une fréquence au Tchad et a bénéficié du financement de l’Union Européenne.

Abdoul Gani BARRY et Deborah BEANO (stagiaires)

Burkina 24

 

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *