Burkina Faso : L’Assemblée nationale renforce la capacité de ses députés 

357 0

L’assemblée nationale du Burkina Faso avec l’appui du Programme Commun d’Appui à l’Assemblée Nationale du Burkina Faso (PROCAB) a organisé un atelier de formation des députés ce lundi 12 avril 2021 à Ouagadougou.  

Placé sous le thème « management d’une commission générale dans un parlement », l’atelier de formation au profit des députés a réuni au total 30 députés membres des commissions générales de l’Assemblée nationale.  Selon le  vice-président de l’assemblée nationale, Nestor Bassière, le présent atelier s’inscrit dans un contexte bien précis. « Il était important avec le renouvellement de l’Assemblée nationale de renforcer la capacité pour certains et donner des orientations pour d’autres députés afin de leur permettre d’accomplir leurs missions essentielles », a-t-il indiqué. Pour lui, le principal objectif est d’aider les députés à exercer le travail parlementaire.  

La formation se déroulera sur une période de deux jours. Cependant, Nestor Bassière a souligné  que ce temps est « insuffisant »  pour apprendre tout ce qu’il faut dans les commissions générales. « Deux jours c’est pas suffisant pour apprendre tout d’une commission mais il faut faire l’essentiel. Vous savez que lorsque des propositions des lois sont déposées à l’Assemblée nationale, elles sont affectées aux commissions », a laissé entendre le vice-président de l’assemblée nationale. Il est donc important pour la représentation nationale d’outiller ses élus sur l’élaboration des programmes et la conduite des auditions.

Durant ces 48 heures, il s’agira concrètement pour les élus nationaux de tirer les enseignements de la 7ème législature afin de mener à bien leurs missions. Selon les propos de Hamidou Yonaba, conseiller technique national du PROCAB, le programme qui attend les députés est aussi bien varié que riche. « Nous allons mettre essentiellement l’accent sur trois choses. Dans un premier temps nous allons essayer d’échanger avec les honorables députés sur les défis qui les attendent au niveau des commissions générales. Aussi, nous allons mettre l’accent sur toute l’approche de communication déployée. Enfin nous allons essayer avec les honorables députés membres des commissions générales d’explorer la faisabilité de leurs plans d’action annuels », a-t-il dit.

Pour Ghislain Yaro, agent de projet pour le PROCAB, « la décision de soutenir ce projet émane même de l’assemblée nationale » qui entend renforcer la capacité de ses membres.  En guise d’information, il faut retenir que le PROCAB intervient dans la mise en œuvre du plan stratégique de l’Assemblée nationale.  

Sanata Gansagné (stagiaire)

 Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *