Mali: Le président du CMA, l’ancienne rébellion, assassiné à Bamako

183 0

Sidi Brahim Ould Sidati, le président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), a succombé à ses blessures par balle dans une clinique de Bamako, la capitale malienne.

Sidi Brahim Ould Sidati  avait été un peu plus tôt dans la matinée de ce mardi 13 Avril 2021, la cible de tirs de deux personnes à moto devant son domicile à Bamako au Mali.

Le président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a été touché avec un de ses compagnons d’infortune. Transporté dans une clinique, l’ex-rebelle malien a succombé à ses blessures.

Avant de prendre la tête de la CMA, Sidi Brahim était au départ le secrétaire général du Mouvement arabe de l’Azawad, le MAA puis a rejoint la CMA regroupant au plus fort de la rivalité entre les mouvements armés et Bamako.

Le 20 juin 2015, cette importante figure de l’ex-rébellion malienne  avait signé au nom de tous ces mouvements l’accord de paix et de réconciliation d’Alger avec le gouvernement Malien.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *