Bobo-Dioulasso : La cuisine du CHU Souro Sanou fait peau neuve

315 0

Le Chargé de communication du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso Robert Balima a présenté le nouveau visage de leur cuisine le mercredi 14 avril 2021.Pour lui, les travaux de « rénovation entière » constatés aujourd’hui étaient déjà prévus dans leur plan d’action de 2021.

Revêtement du sol, peinture murale, rénovation de plafond et de plomberie sanitaire, tables et ustensiles scintillants bien rangés, la cuisine du Centre hospitalier universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso respire la propreté. Rien à voir avec les images dégradantes de ces mêmes lieux qui ont enflammé la toile le 25 mars 2021 au cours d’un sit-in organisé par le syndicat.

Le lendemain plus tard, le Ministre de la santé Charlemagne Ouédraogo avait lui aussi constaté de visu « cette situation qui n’honore personne » et à laquelle il promettait des mesures fortes. Et c’est le respect de cet engagement que l’hôpital veut montrer à la presse.

Une rénovation entière

«C’est une rénovation entière qui a été effectuée et nous en sommes satisfaits », affirme le responsable chargé de la communication du CHUSS Robert Balima.

Revenant sur les images qui avaient dévoilé un visage peu commode de la cuisine de l’hôpital sur les réseaux sociaux, le chargé de la communication s’explique. « C’est vrai que précipitamment, les gens ont mis des images sur les réseaux sociaux. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que la direction en avait déjà fait une préoccupation depuis l’an passé. La rénovation de la cuisine tout comme la création de forage sont des activités qui ont été planifiées dans le cadre du plan d’action de 2021. Donc, c’était déjà prévu », dit-il avant d’annoncer sans précision aucune, la construction prochaine d’une cuisine plus moderne par le Ministère de la santé. « En attendant un autre projet de création d’une cuisine plus moderne qui répond mieux aux normes de qualité par le ministère, nous sommes satisfaits de cette réhabilitation ».

Robert Balima, chargé de communication du CHUSS

Réalisée par les prestataires

Selon le chargé de communication du CHUSS, les travaux de rénovation de la cuisine ont été financés par les prestataires de services de restauration dont les agents ne cachent pas leur joie. « Avant, l’état des lieux exigeait beaucoup de prudence. Il fallait faire vraiment attention pour ne pas glisser. Maintenant, tout va bien », se réjouit Mariam Téguera, l’une des cuisinières.

Tout comme elle, Fatoumata Belem/Ganamé et les autres membres de l’équipe présentent fière allure. « Nos cuisines sont propres. Nous aussi nous sommes propres », renchérit-elle en montrant sa blouse de cuisine. Elles ont également reçu des chaussures et autres commodités nécessaires au bon fonctionnement de leur service. Cette amélioration de leurs conditions de travail « va se ressentir sur la qualité de la nourriture », affirment celles qui sont en train de faire mijoter du riz gras et du placali pour le menu du jour.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *