COVID-19 au Burkina Faso : SOS Jeunesse et Défis soulage 120 familles à Ouaga

354 0

L’association SOS Jeunesse et Défis a apporté, ce jeudi 15 avril 2021, un soutien matériel et financier à 120 familles affectées et infectées par le COVID-19. Ce geste au profit des personnes vulnérables de l’Arrondissement 4 de Ouagadougou a été possible grâce à l’appui financier d’Endeavour Management Services Abidjan (EMSA).

Avec l’avènement du COVID-19 au Burkina Faso, l’association SOS Jeunesse et Défis a pensé aux groupes les plus vulnérables des zones péri-urbaines de Ouagadougou.

A cet effet, l’association a élaboré, en collaboration avec son partenaire Endeavour Management Services Abidjan (EMSA), un projet dans la perspective de permettre aux populations des zones périphériques de l’Arrondissement 4 de ressentir moins l’impact du COVID-19.

Dans l’optique de réaliser les activités du projet, SOS Jeunesse et Défis a apporté, ce jeudi 15 avril 2021, un appui alimentaire et un soutien financier à 120 personnes vulnérables des quartiers de Nongr-Maasom. C’était en présence de plusieurs autorités sanitaires, politiques, religieuses et coutumières.

Au total, 60 femmes vulnérables affectées et infectées par le COVID-19 ont été dotées de kits de lavage des mains, de kits d’hygiène et de kits alimentaires. 20 kits de lavage de mains et d’hygiène ont été offerts à des familles vulnérables. Et 30 femmes vulnérables ont reçu un soutien financier pour relancer leurs activités économiques. L’ensemble du don est estimé à un peu plus de trois millions de FCFA.

Une initiative « belle et pleine d’enseignement »…

« Cette initiative est née de l’œuvre accomplie de Endeavour Management Services Abidjan afin d’apporter un appui alimentaire et financier à 120 personnes vulnérables qui sont les plus touchées économiquement par le COVID-19, toutes issues des différents secteurs de l’Arrondissement 4 », a fait comprendre le Président du Conseil d’Administration de SOS Jeunesse et Défis, Moussa Souaré.

Pour le parrain de la cérémonie, le Député-Maire de l’Arrondissement 4 de Ouagadougou, Issa Anatole Bonkoungou, la lutte contre le COVID-19 nécessite une synergie d’actions entre tous les acteurs à tous les niveaux. Et cette initiative, dit-il, est « belle et pleine d’enseignement ».

« L’initiative d’aujourd’hui est une grâce, dans la mesure où la mutualisation des efforts constitue une force solide contre la maladie. Il est de la responsabilité des acteurs à faire de cette lutte une priorité dans leurs actions quotidiennes », a indiqué celui qui a reçu une attestation de reconnaissance et un trophée de la part des responsables de SOS Jeunesse et Défis, pour ses efforts en tant que Champion SOS J&D.



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *