Covid-19 au Togo : Les virements de salaires ne seront plus conditionnés par la vaccination

334 0

Malgré l’annonce de supposés effets viagra, le vaccin Astra Zeneca ne semble pas avoir séduit les agents de la commune du Golfe 5 du Togo. Dans le souci de créer une immunité collective face au covid-19, le maire de ladite commune voulait conditionner le virement des salaires de ce mois d’avril à la vaccination. Mais face à la « polémique », il a dû revenir sur sa décision.

« Suite à la polémique et aux diverses interprétations à la note de service du 12 avril 2021, j’informe tout le personnel que ladite note est rapportée », a décidé le maire de la commune du Golfe 5 du Togo Aboka Kossi Abenvega dans une note de service signée le mercredi 14 avril 2021.

En raison de la détection du Covid-19 chez une vingtaine d’agents occasionnant la fermeture provisoire des services municipaux, l’édile du Golfe 5 en quête d’une « immunité collective » avait « demandé à tous les agents de la mairie de se faire vacciner au plus tard le 14 avril 2021 ». Publiée le 12 avril plus tôt, ladite note conditionnait le virement du salaire du mois d’avril à la présentation d’un document certifiant la vaccination effective des agents.

A la date du 14 avril 2021, les chiffres annoncés par le gouvernement togolais faisaient état de 2554 cas actifs de Covid19.

Controverse

Le 7 mars 2021, le pays a reçu un lot de 150 mille doses de vaccin Astra Zeneca dans le cadre du programme COVAX, rapporte l’UNICEF avant que le journal français Jeune Afrique ne rapporte le 25 mars passé, des effets secondaires impliquant une supposée « augmentation du désir sexuel » chez certaines personnes inoculées par le vaccin Astra Zeneca.  Bien avant, Le Point, un autre journal français rapportait le 16 mars, la suspension de ce même vaccin par « une douzaine de pays dont la France » pour des effets secondaires plutôt indésirables. Et ce malgré la version rassurante du fabricant anglo-suedois qui affirme qu’il n’y a « aucune preuve » de risque aggravé de caillot sanguin lié au vaccin Astra Zeneca ».

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *