Force conjointe du G5 Sahel : Un camp d’entraînement démantelé et 33 terroristes capturés

402 0

Le 8e bataillon de la force conjointe du G5 Sahel a démantelé le dimanche 11 avril 2021 un camp d’entraînement des terroristes à proximité de Torela, une localité située quelques kilomètres de la frontière  Nord du Burkina Faso, lors d’une opération de ratissage.

Un camp d’entraînement des terroristes a été découvert non loin de la frontière Nord du Burkina Faso. C’est ce que renseigne un communiqué de la force conjointe du G5 Sahel.

En effet, lors d’une mission de ratissage, une unité du 8e bataillon a découvert un camp d’entraînement des terroristes. Les terroristes ont tenté de résister en ouvrant le feu sur les militaires puis ont fini par prendre la fuite“, note le communiqué.

Le même document précise que 33 terroristes ont été capturés, deux fusils d’assaut récupérés et une dizaine de motos détruites. A la date du 2 avril 2021, un homme, une femme et un enfant ont été appréhendés. L’homme était en possession d’un matériel de préparation d’engin explosif improvisé. Le même jour deux suspects ont été arrêtés à Bangao.

Ensuite, le 5 avril 2021, 3 terroristes ont été capturés. Cette capture a permis de saisir 4 motos et un véhicule de type pickup de couleur blanche dans la localité de Bangwala. Le lendemain 6 avril à Kacham, 8 présumés terroristes ont été appréhendés”, peut-on lire dans ce document.

Un détachement mixte de deux unités de la force conjointe de Dori et de Bankilare a mené une opération de ratissage dans la localité de Sakarewal à 44 km au Nord de Boulkessi en territoire malien à la date du 9 avril 2021.

Le bilan de cette action s’est soldé par l’interpellation de 4 individus détenant illégalement 2 armes. Ces derniers ont été remis à l’unité d’investigation spécialisée de Bankilare pour les enquêtes”, rapporte le communiqué. Le 13 avril 2021, deux terroristes et trois motos ont été saisies.

Sur ce bilan, le commandant de la force conjointe félicite et encourage ses hommes en les invitant à poursuivre dans la même dynamique entamée.

Pour rappel, la force conjointe du G5 Sahel est un brassage de différentes unités militaires venues des cinq de la région sahélienne.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *