Burkina Faso : Le Tournoi Makadame Ripopo 3X3 tient ses promesses

339 0

La première édition du tournoi de basketball Makadame Ripopo 3×3 s’est disputée le samedi 17 avril 2021 au plateau du palais des sports de Ouaga 2000. Selon le promoteur  Alain Traoré, ce tournoi permet de vulgariser la compétition du 3×3 au Burkina Faso.

Plusieurs jeunes ont pris part à tournoi 3×3 de l’AS Makadame

« Pour une première édition, je suis plus que satisfait. Je dirai que je suis très satisfait. C’est une première en matière de sérieux d’organisation de ce genre de tournoi de trois contre trois », explique Alain Traoré de la première édition du tournoi contre trois. Cette compétition qui s’est déroulée au Palais des sports de Ouaga 2000 a réuni 38 équipes au lieu de 25 souhaitées par les organisateurs.

Ainsi, la compétition s’est étalée sur trois jours alors que, selon Alain Traoré, l’objectif était de l’organiser pendant un mois dans les quartiers. « Au moment où nous établissions notre programme, la fédération n’avait pas établi son programme d’activité. Lorsqu’ils l’ont fait, les programmes coinçaient. Donc, on a échangé et on s’est dit qu’il ne fallait pas chambouler le programme du championnat », précise Alain Traoré.

Chez les filles, le niveau était moyen comme chez les hommes

La Finale du 3×3 chez les hommes a vu la victoire de Power (8-3) face à l’équipe de Young Kings. Chez les dames, le trophée est revenu à la formation Family contre celle de Full Stars (8-2). Des concours de trois de tirs à trois points et de dunk se sont également déroulés pendant cette compétition.

Promouvoir le 3 contre 3 au Burkina Faso

Raouf Ouédraogo chez les hommes et Séraphine Somé chez les femmes ont remporté le concours du tir à trois points. Le trophée du concours du dunk est revenu à Samir Ouattara. Le trois contre trois est une initiative de la Fédération internationale de basketball (FIBA) dans l’optique de développer le basketball dans certains pays.

Pour le promoteur du tournoi Makadame ripopo 3X3 Alain Traoré, l’objectif du tournoi est de promouvoir la discipline au Burkina Faso. Il s’est réjoui du niveau du tournoi qui permet aux jeunes d’avoir de la compétition après trois saisons sans disputer de championnats. « Grâce au 3contre 3, le basket burkinabè peut se hisser au sommet », estime Alain Traoré.

Le promoteur espère organiser la deuxième édition l’année prochaine

 « Les enfants se sont lâchés en fonction du niveau réel du Burkina Faso. Cela fait un bon bout de temps qu’il n’y a pas de compétition malgré ce que nous faisons à côté. C’est difficile d’avoir un niveau technique spectaculaire qu’on souhaite. Mais ce soir, il y avait de très bons gestes techniques », a confié Alain Traoré concernant le niveau de la compétition.

Le tournoi a été parrainé par le consul de l’Etat d’Israël au Burkina Faso Kader Yaméogo. Son représentant Emmanuel Boro a promis de continuer à soutenir cette compétition : « Nous sommes satisfaits d’accompagner cette première édition parce que c’est une activité qui,  au-delà de l’aspect éducatif, apporte aux Burkinabè, de la discipline et de la prise de conscience en soi ».

Le promoteur Alain Traoré ne compte pas s’arrêter à cette étape. Il dit se préparer pour l’organisation de la prochaine édition avec plus de compétitions et en faisant jouer les matchs dans tous les quartiers.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *