Burkina Faso : La fondation Rafi Dermardirossian fait parler son cœur dans le Sud-Ouest

258 0

Ce samedi 17 avril 2021, la fondation Rafi Dermardirossian  a fait don de vivres aux pensionnaires de trois structures de la région du Sud-ouest intervenant dans le social. Le gouverneur de la région du Sud-Ouest Emmanuel Zongo a présidé la cérémonie de remise du don.

Au terme d’une journée régionale de salubrité le samedi 17 avril 2021, dans la région du Sud-ouest, la fondation Rafi Dermardirossian a apporté des vivres et des matériels désinfectants aux districts sanitaires de la région, des centres de formation pour personnes handicapées et orphelinats.

Le représentant des trois centres bénéficiaires des vivres Yaara Kambou (au milieu) et les responsables des centres Mme KAGAMBEGA à gauche et Meda Judith à droite

Dans la mi-journée, la fondation a fait une remise symbolique des désinfectants au centre hospitalier régional (CHR) de Gaoua qui après sera chargé de faire la répartition du don aux districts sanitaires. C’est le directeur régional de la santé du Sud-Ouest qui a réceptionné le don des mains du Gouverneur de la région du Sud-Ouest Emmanuel Zongo, accompagnés des ministres de l’eau et de l’assainissement Ousmane Nacro et son collègue des ressources animales et halieutiques Modeste Yerbanga. A la cérémonie de remise étaient présents également, le conseiller spécial du président du Faso, Louis Armand Ouali, le Pr Magloire Somé, conseiller spécial du Premier ministre Christophe Dabiré.

Le Gouverneur de la région du Sud-ouest Emmanuel Zongo à gauche remettant Symboliquement des savons au représentant des bénéficiaires Yaara Kambou

Les autorités ont salué le geste de la fondation et félicité l’initiative.

Quant au représentant du premier responsable de la fondation Rafi Dermardirossian, Alain Sawadogo, il a expliqué qu’au regard de la situation de Covid 19, la fondation a bien voulu apporter ce don aux différentes structures sanitaires de la région afin de contribuer à l’effort de lutte contre la maladie.

Don de vivres aux personnes vulnérables

D’une valeur de 4.754 000 FCFA, l’œuvre caritative est composée essentiellement de sacs de riz, de mais, du mil, des savons, de spaghettis, des pâtes de tomates. Le geste de la fondation Rafi Dermardirossian est un ouf de soulagement pour les trois structures bénéficiaires.

Le porte-parole des bénéficiaires a dit toute sa joie à l’endroit du Gouverneur de la région et de la fondation Rafi Dermardirossian. Selon Yaara Kambou, Représentant des centres bénéficiaires, le donateur fait œuvre utile par ce geste. Il dit être ému par le geste de cette nature. « C’est la première fois que nous recevons de l’aide aussi importante. C’est également la première fois que nous recevons la visite d’une autorité régionale dans notre centre »,  dit-il. M. Kambou a traduit sa reconnaissance à la fondation et à toutes ces personnes qui ont œuvré pour les soustraire d’un tel fardeau.

Alain Sawadogo, le représentant du donateur a excusé l’absence du premier responsable de la fondation M. Rafi Dermardirossian. Il a expliqué que ce sont des contraintes de dernières minutes qui ont empêché M. Dermardirossian d’être de la partie. Revenant sur le sens du don jour, M . Sawadogo a souligné que les vivres remis sont l’expression des besoins des trois centres.

Le représentant de la fondation Rafi Dermardirossian remettant des vivres à Mme Youl née Judith Meda

Les vivres vont couvrir les besoins alimentaires de six mois pour ces associations intervenant dans le social. Il a indiqué que la fondation a saisi la journée régionale de salubrité initiée par le gouverneur de la région du Sud-ouest pour laisser parler son cœur en faveur des personnes démunies.

Satisfaction du gouverneur

Pour Emmanuel Zongo, cette cérémonie de remise est la cerise sur le gâteau et sa joie est double d’autant plus qu’il est heureux de se retrouver parmi ces personnes marginalisées. Sa joie est immense en ce sens que la fondation vient au secours des personnes vulnérables mais également a offert du matériel de nettoyage à cinq formations sanitaires de sa région. Le gouverneur a rassuré les bénéficiaires qu’il sera leur porte-parole quand il aura l’occasion d’intercéder pour les personnes vulnérables. Il a invité les pensionnaires à ne pas gaspiller les vivres reçus.

Faut-il le rappeler les trois structures bénéficiaires sont l’association espoir des malvoyants et aveugles de Gaoua , l’association Tew –malu  et l’orphelinat Guisepe Margherita Coletta de Diébougou.

Ben Oumar Ouédraogo



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *