Jeux de la solidarité islamique : Le Cameroun choisi au détriment du Burkina Faso

325 0

Le Burkina Faso n’organisera pas les prochains jeux islamiques prévus en 2025. Le comité exécutif de la Fédération sportive pour la solidarité islamique (ISSF) a attribué l’organisation de la compétition au Cameroun.

Lors du conseil des ministres du 7 avril 2021, un rapport a été adopté pour la candidature du Burkina Faso à l’organisation de ces sixièmes jeux islamiques de la solidarité. Un communiqué de l’ISSF suivi de celui du ministère des sports et des loisirs (MSL) a confirmé l’attribution de ces compétitions au Cameroun.

« Le ministre des sports et des loisirs se félicite du choix porté sur le Cameroun qui est un pays frère et ami du Burkina Faso, et se réjouit de voir que les prochains jeux de la solidarité islamiques se dérouleront en terre africaine », mentionne le communiqué du MSL.

Le ministre des sports et des loisirs Dominique André Nana avait inscrit l’organisation des jeux islamiques dans l’agenda du processus d’organisation d’une Coupe d’Afrique des nations (CAN). En effet, le Burkina Faso souhaite présenter sa candidature pour l’organisation de l’édition 2027.

Le choix du Cameroun s’explique par les nouvelles infrastructures construites à la faveur de l’organisation du Championnat d’Afrique 2020 (qui s’est tenu en janvier 2021) et de la Coupe d’Afrique 2021 (prévue à janvier-février 2022).

C’est la première fois que cet évènement sportif qui se tient tous les quatre ans aura lieu en terre africaine. Les précédentes s’étaient tenues en Arabie Saoudite (2005), en Iran (2010), en Indonésie (2013) et en Azerbaïdjan (2017).



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *