Ramadan 2021 : Le geste du ministère de la solidarité nationale à l’endroit de la FAIB et des maîtres coraniques

434 0

La ministre en charge de la solidarité nationale, Laurence Marshall Ilboudo, a remis des vivres à la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB) et aux maîtres coraniques qui se sont engagés dans le respect des droits de l’enfant. La cérémonie de remise symbolique de ce don a eu lieu, ce jeudi 22 avril 2021 à Ouagadougou.

Depuis 10 jours, les fidèles musulmans se consacrent à la réalisation du 4ème  pilier de l’islam qui est le jeûne de Ramadan. À cet effet, la ministre en charge de la solidarité nationale, Laurence  Marshall Ilboudo, a tenu ce jeudi 22 avril 2021 à  accompagner cette action pieuse en apportant un don de vivres tant à la FAIB qu’aux maîtres coraniques qui se sont illustrés dans le respect des droits de l’enfant.  Ce don s’inscrit dans les grandes lignes du département de la solidarité.

Le geste d’une valeur 23 millions 500 mille FCFA est constitué de 50 tonnes de mil, 25 tonnes de riz, 80 cartons de sucre et 500 cartons de dattes. Selon la ministre, cette remise va contribuer à accompagner les musulmans surtout en cette période de canicule. « Au regard de toutes ces contraintes et autant d’épreuves, mon département a tenu à apporter aux frères musulmans sa partition », a-t-elle dit.

“Ce don ira à qui de droit”

A l’entendre, le montant de 12.290.000 FCFA est destiné à la reconnaissance à l’égard de 52 maîtres coraniques qui se sont illustrés dans le respect des droits de l’enfant. « Ces 52 maîtres coraniques sont des modèles. Pour la protection des droits de  l’enfant, je demeure convaincu que vous êtes entrain de poser des actes hautement  salutaires », a déclaré la patronne du département en charge de la solidarité nationale.

Oumarou Zoungrana, président de la FAIB, a salué cette initiative, qui pour lui témoigne de l’attachement de la ministre aux frères et sœurs musulmans. Il a souhaité que cela perdure pour la cohabitation sociale. «À l’endroit de la communauté, je voudrais rassurer que ce don ira à qui de droit. C’est-à-dire à ceux qui en auront le plus grand besoin et qu’il sera utilisé à bon escient. Je réitère mes salutations et mes remerciements », a-t-il conclu.

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *