Burkina Faso : L’Ambassadrice des Etats-Unis visite la CAMEG

324 0

Journée mondiale du paludisme, ce vendredi 23 avril 2021 à Ouagadougou, la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques et des Consommables Médicaux (CAMEG) a reçu la visite de l’ambassadrice  des États-Unis au Burkina Faso, Sandra Clark, en compagnie du ministre en charge de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo.

L’ambassade américaine à travers son programme Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) est l’un des partenaires de la CAMEG. L’ambassadrice a visité les installations de la CAMEG, ce vendredi 23 avril 2021. A la sortie de cette visite guidée, elle a exprimé sa satisfaction.

« Aujourd’hui, j’ai l’honneur de visiter la CAMEG. Je voudrais remercier madame la directrice générale et les gens qui travaillent à la CAMEG pour la visite guidée parce que c’est une partie essentielle du secteur de la santé ici au Burkina Faso. Le gouvernement américain donne un soutien important au secteur de la santé et nous avons coopéré avec la CAMEG.

Donc c’était pour moi un grand plaisir de voir le travail que nous faisons ensemble. Nous sommes dans la semaine de la journée du paludisme et je sais que c’est une maladie très sévère ici au Burkina Faso. Et le gouvernement américain donne un soutien au gouvernement du Burkina Faso », a dit l’ambassadrice américaine, Sandra Clark.

La directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse K’haboré, s’est dit réjouie de la visite de l’ambassadrice américaine en compagnie du ministre en charge de la santé. 

« Il y a une agence à moins de chaque cent kilomètres »

« Nous sommes très fiers et très honoré d’avoir reçu deux illustres personnalités telles que  son excellence madame l’ambassadrice des Etats-Unis au Burkina Faso et monsieur le ministre de la santé dans le cadre de cette journée mondiale de lutte contre le paludisme. Ceci montre le rôle et la place centrale de la CAMEG dans le système de santé  et de l’offre de soins au Burkina Faso.

Nous jouons notre rôle et notre partition en stockant,  en distribuant et en faisant  en sorte que l’ensemble des populations puisse avoir accès à des traitements de qualités et à des coûts accessibles sur toute l’étendue du territoire. Nous remercions l’ambassade des États-Unis et le gouvernement américain pour son soutien », s’est réjouie la directrice générale de la CAMEG, Dr Anne Maryse  K’haboré. 

Il faut rappeler que la CAMEG est l’organe chargée du stockage et de la distribution des médicaments au Burkina Faso. « Il y a une agence à moins de chaque cent kilomètres pour faciliter la disponibilité des médicaments pour toute la population. La CAMEG est repartie en dix agences sur le territoire du Burkina Faso pour rendre la décentralisation effective. Les installations visité ce matin ont une capacité de stockage de l’ordre de cent cinquante mille m3 », a affirmé  Mikaïlou Kéré, responsable en charge de la communication et des relations publique de la CAMEG. 

Hamado DIALLO (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *