Burkina Faso : CABES-GIE dans une dynamique de valorisation de l’artisanat

723 0

Le Commerce et Artisanat pour le Bien-Etre Sociale (CABES GIE) a organisé sa traditionnelle journée dédiée à la mise en valeur des articles, ce samedi 24 avril 2021, au sein de ses locaux. Cette édition est placée  sous le thème « pop pop Fashion Révolution Week ».

Tous les 4 mois de l’année, le Commerce et Artisanat pour le Bien-Etre Sociale (CABES-GIE) célèbre l’artisanat à travers des expositions dans ses locaux. Dans cette logique, elle a organisé sa traditionnelle journée « pop pop », ce samedi 24 avril 2021.

Placée  sous le thème « pop pop Fashion Révolution Week », cette édition a été un cadre d’exposition vente d’articles confectionnés par près d’une cinquantaine d’artisans. Il s’est agi entre autres des articles de mode, des tissus, des articles de décoration, des articles de cuisine  faits à base de tissus. Des photos d’articles prises chez les partenaires de CABES-GIE ont également figuré à cet évènement.

Selon Judith Sawadogo, chargée de communication de CABES-GIE, cette initiative est partie de la catastrophe qu’a subie une grande usine de fabrication de vêtements de la mode. « Aujourd’hui nous célébrons le savoir-faire de l’artisanat en mémoire de l’effondrement survenu en 2013 au RANA PLASA où on a enregistré des milliers de morts. Il faut donner un sens à l’artisanat donc nous allons les commémorer chaque 4 mois  de 11h à 20h avec des  expositions, des Apéros et danses traditionnelles », a-t-elle dit.

Quelques articles  présentés lors  de la journée 

Elle a ajouté que cette célébration est aussi une occasion pour eux de rappeler l’importance de l’artisanat tout en évoquant les conditions dans lesquelles ils vivent.  «  Le pop pop de cette édition, par les expositions et les troupes traditionnelles, nous voulons rappeler l’importance de l’artisanat dans le monde et surtout au Burkina Faso. Il faut que nous mettions en lumière leur savoir-faire. Les accompagnements dans ce sens sont rares. Il faut trouver un moyen de les booster pour le Bien-être de nos artisans », a-t-elle déclaré.

Pour information, CABES-GIE est une initiative logée dans le projet Ethical Fashion Initiative qui est un projet initié par des agences conjointes de l’organisation des Nations Unies. Il a été initié pour mettre en relation les communautés défavorisées d’artisanats dans le monde. Les éditions précédentes elle a bénéficié de l’accompagnement de l’Union Européenne. Cependant, à cette édition, CABES-GIE a fonctionné sur  fonds propres, selon Judith Sawadogo.

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *