Burkina Faso : Les petites et moyennes entreprises du BTP en assemblée générale ordinaire

415 0

Ce samedi 24 avril 2021 à Ouagadougou, a eu lieu l’assemblée générale ordinaire de l’association des petites et moyennes entreprises du bâtiment et des travaux publics. Il s’est agi essentiellement de faire le bilan du bureau sortant.

Selon le président de l’association des petites et moyennes entreprises du bâtiment et des travaux publics, Ahmed Touré, cette assemblée générale doit leur permettre de faire le bilan de leur mandat.

« C’est une assemblée générale ordinaire. Il faut convoquer les membres pour faire le bilan moral et financier. Il faut procéder au renouvellement des membres du bureau et voir les perspectives. On fait d’abord le point du mandat. Et on voit ensemble les perspectives avec le nouveau bureau », a-t-il expliqué.

En ce qui concerne le bilan, le président a confié que leur bureau s’est évertué à accroitre leur nombre, à participer à des commissions, à effectuer des formations et des voyages d’études. «  Nous étions 80 quand nous prenions les rênes du syndicat. Aujourd’hui nous sommes 204 membres. Nous avons participé à beaucoup de commissions. Nous avons fait des formations, et aussi fait des voyages d’études. La commission principale, l’une des commissions phares,  c’est celle que nous avions mise en place avec d’autres structures par l’accompagnement de la chambre de commerce, une faitière du bâtiment et des travaux publics (BTP) », a-t-il dit.

« Si le bâtiment va (bien), tout va (bien)»…

Au cours de cette assemblée générale, il y avait des représentants de petites et moyennes entreprises du bâtiment et des travaux publics, des chefs coutumiers, le représentant du président du patronat et le représentant du président de la chambre de commerce.

Le représentant du patronat burkinabè, Dramane Nignan, secrétaire en charge de la sécurité, a salué cette assemblée générale qu’il qualifie de « courageuse ».

Parce que, pour lui, le véritable problème qui empêche les bureaux de faire des bilans et des assemblées générales pour passer la main, c’est «  la bonne gestion des finances ». A ce  titre, il félicite le bureau sortant pour avoir pu faire le point de leur gestion.

Le représentant du présidant de la chambre de commerce a abondé dans le même sens en félicitant le bureau sortant. Il a exhorté les entreprises du BTP à s’unir pour faciliter l’effectivité de la faitière du BTP. Car pour lui, « si le bâtiment va (bien), tout va (bien)».

Hamadou DIALLO (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *