Covid-19 : Le Royaume d’Arabie Saoudite offre du matériel médical au Burkina Faso

Dans le cadre de la collaboration bilatérale qui existe entre les deux pays, l’ambassadeur d’Arabie Saoudite a procédé à une remise de matériel médical au ministère de la santé du Burkina Faso ce lundi 26 avril 2021. Composé uniquement de respirateurs artificiels, le présent don vise à apporter un appui à la riposte contre la pandémie du Covid-19.  

D’un coût total de plus de 214 millions de francs CFA, le don du Royaume d’Arabie Saoudite est composé de respirateurs artificiels pour appuyer le Burkina dans la riposte contre le Covid-19. Selon les propos de l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Burkina, le Dr Waleed A Alhamoudi, le présent matériel vient démontrer « la force et l’excellence des relations entre les deux pays ». Pour lui, il y a « des liens d’amitié historiques qui lient nos deux peuples et nos gouvernements ».

Revenant sur le don du jour, le Dr Waleed A Alhamoudi a indiqué qu’il s’inscrit dans le cadre de l’appui « aux pays frères » du Royaume. A travers donc le Centre du Roi Salman pour le Secours et les œuvres humanitaires, le Burkina Faso a bénéficié d’une aide en nature d’une valeur totale d’environ 1 million de Dollars. Les 23 respirateurs remis ce jour sont une première partie de l’aide.

Pour le diplomate, cet accompagnement aura « un impact positif » sur le quotidien des Burkinabè et améliorerera la réponse sanitaire face au Covid-19. Il a aussi souligné que le Royaume d’Arabie Saoudite « va toujours accompagner le Burkina Faso pour relever les défis humanitaires et sanitaires ».

La pandémie du Covid-19 a fait ressortir les « fragilités de nos systèmes de santé »

Du côté des premiers responsables du département en charge de la santé, ce sont des sentiments de joie qui ont été émis. Pour le ministre de la santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo, « cet important lot de matériels et d’équipement sanitaires vient en appui à la riposte nationale à la pandémie du Covid-19 ».

Il sera donc mis à la disposition des structures de santé engagées dans cette lutte. Et ce, afin de permettre « de répondre efficacement aux besoins des utilisateurs et des malades ». Pour le ministre, l’amélioration de la qualité des services et de la riposte passe par l’amélioration des conditions de travail et d’intervention des agents de santé et par le renforcement de la résilience de tout le système.

Sur la crise causée par la pandémie, le Pr Charlemagne Ouédraogo a laissé entendre qu’elle a fait ressortir les « fragilités de nos systèmes de santé ».  Pour lui, il faut donc mettre l’innovation et la résilience au cœur des actions. Le geste du Royaume d’Arabie Saoudite répond ainsi à un besoin national et même mondial.

Il a aussi rassuré les donateurs que le matériel sera bien utilisé par les agents de santé.  Cette cérémonie a également offert une tribune au ministre pour apprécier et saluer le travail du personnel de santé et les acteurs associatifs et communautaires qui ont fourni des efforts pour arriver à « une stabilisation de la pandémie ».

Basile SAMA

Burkina 24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page