Haute cour de Justice au Burkina Faso : 24 juges parlementaires prêtent serment et 12 dossiers prêts à être jugés

608 0

Pour le compte de la 8ème législature, 24 juges parlementaires ont prêté serment devant la cour de cassation ce mercredi 28 avril 2021 à Ouagadougou.

La 8ème législature vient de se doter de 24 juges dont 12 à la chambre de première instance et 12 de la chambre d’appel. Selon Chantal Désiré Nignan, magistrate à la Haute cour de justice, cette prestation de serment est un moment de prise de responsabilité. « Nous venons d’obédiences différentes mais pour le peuple, nous devons trancher en fonction du droit », a-t-elle dit.

 Gilbert Noël Ouédraogo a indiqué pour sa part « qu’il s’agit de s’engager pour faire en sorte que nous puissions nous comporter en tout comme un magistrat digne et loyal ». La mission de ces juges parlementaires est donc d’examiner les dossiers sans laisser les colorations politiques influencer le processus. Cette action de prestation de serment revêt un sens particulier  et une importance capitale.

C’est sans doute la raison pour laquelle le procureur général près la Cour de cassation, Wally Dama, a affirmé que « le juge parlementaire a une double casquette : il est juge et il est encore politique ». « Quand vous prêtez serment par rapport à une fonction donnée, vous vous engagez à exercer votre profession en toute honnêteté, en toute transparence, en toute légalité et vous devez garder les secrets », a-t-elle laissé entendre.

En guise d’informations, il faut retenir que les juges parlementaires vont être encadrés par « les magistrats professionnels ». Pour le président de la Cour de cassation, Jean Mazobé Kondé, du travail attend déjà les nouveaux juges parlementaires car « 12 dossiers sont prêts à être jugés ».

Sanata Gansagné (stagiaire)

Burkina 24 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *