Tchad: Ouverture des consultations pour la formation d’un gouvernement de Transition, la tension persiste

108 0

Après la désignation d’un nouveau Premier ministre, les discussions sont ouvertes en vue de la formation d’un nouveau gouvernement. Pendant ce temps, l’opposition et la société civile, à couteaux tirés avec le Conseil Militaire de Transition dirigé par Mahamat Idriss Déby, ont appelé leurs militants à de nouvelles mobilisations ce mercredi 28 avril 2021 après la chaude journée de la veille.

A Ndjamena, l’heure est aux consultations pour la formation du gouvernement de transition. Les nouvelles autorités du pays sont à table avec des personnalités politiques. Pendant ce temps dans les rues, c’est la tension maximale  consécutive à d’importants rassemblements des partisans de l’opposition dans des quartiers périphériques de la capitale et dans certaines villes pour exiger le respect de l’ordre constitutionnel et ce, non sans l’intervention des  policiers et militaires  déployés à des points névralgiques de la capitale.

Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants ont causé la mort de cinq (5) personnes sur l’ensemble du territoire tchadien dans la matinée du mardi 26 Avril 2021, selon les autorités et au moins neuf (9) selon la société civile. De nombreuses arrestations au nombre desquelles des journalistes ont été signalés.

La première allocution de Mahamat Idriss Déby

Une semaine après l’annonce du décès de son père et sa nomination à la tête de la transition militaire, Mahamat Idriss Déby est sorti de sa réserve.

Pour la quasi-totalité des Tchadiens, c’est la première fois qu’ils entendaient la voix du nouvel homme fort du Tchad, Mahamat Idriss Déby. Dans ses nouveaux habits de président du Comité Militaire Tchadien donc chef de l’exécutif, il s’est publiquement exprimé dans une allocution télévisée longue d’un quart d’heure. Défendant l’opportunité de l’instance qu’il dirige, le CMT, il a par ailleurs promis la tenue d’un dialogue inclusif et la tenue, à termes, d’élections libres et transparentes pour un retour à l’ordre constitutionnel.

Mahamat Idriss Déby a également invité ses partenaires étrangers à soutenir le Tchad face aux défis sociaux, économiques et sécuritaires.

Le Président français, Emmanuel Macron et le Président en exercice de l’Union Africaine et Président de la RDC, Félix Tshisekedi à l’issue d’un tête-à-tête  à Paris, ont exhorté les Tchadiens à mener une transition inclusive et démocratique.

Alors que nous mettons ce papier sous presse, au moins 12 militaires et des civils ont été tués dans une nouvelle attaque de Boko Haram après l’attaque d’un poste avancé de l’armée situé à Litri dans le département de Kaya dans la région du Lac Tchad vers 5 h du matin ce mercredi 28 Avril 2021.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *