Monde éducatif : Les élèves manifestent contre les réformes

273 0

Les élèves du primaire et du secondaire ont battu le pavé ce jeudi 29 avril 2021 à Ouagadougou. Ils réclament l’abandon des réformes entreprises dans le milieu éducatif. Une manifestation qui a été réprimée par la police nationale.

Des coups de sifflet, des bruits de gaz lacrymogène et des élèves courant dans tous les sens, tel était le scenario qui s’est présenté ce matin. Ils se sont donné rendez-vous au rond-point des Nations-unies  pour manifester contre les réformes entreprises  dans le milieu éducatif. Finalement, c’est en direction du lycée Philipe Zinda Kaboré qu’ils ont migré sous l’effet des gaz lacrymogènes. Sur les pancartes qu’ils brandissaient, on peut lire, « Ouaro qui es-tu? », « nous voulons une éducation normale », « non aux réformes ».

Ces réformes visent, entre autres, à annuler les sujets au choixpour les matières d’histoire et géographie lors des examens du BEPC et le baccalauréat qui sera désormais organisé par le ministère de l’éducation nationale. Ces réformes ne sont visiblement pas du goût des élèves qui sont sortis nombreux dans la rue pour se faire entendre. 

Face aux élèves, se tenaient des forces de l’ordre qui sont venues disperser la marche. C’est donc un affrontement qui a éclaté entre les deux parties. On a donc pu assister à des échanges entre gaz lacrymogènes et jets de pierres. Au final, les élèves ont battu en retraite vers le lycée Philippe Zinda Kaboré.

Rappelons que pendant que la marche se tenait, le ministre de l’éducation était en rencontre avec les syndicats pour discuter des assises nationales sur l’éducation. Aux dernières nouvelles selon l’AIB, une élève de la classe de troisième a perdu la vie à Kongoussi dans le cadre de la même lutte qui a eu lieu dans cette zone.

Sanata Gansagné (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Vous êtes tous des menteurs et des placeintas, quel acteur ou spécialiste qui a été consulté ?? D’ailleurs même le gouvernement n s’en fiche pas mal des acteurs de l’éducation ça couleur sur tous ceux qui contribuent à la déstabilisation du système éducatif. Que toutes les malheurs descendent sur vous avant la fin de vos jours.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *