Assises nationales sur l’éducation : Le Pr Stanislas Ouaro invite les parents d’élèves à la table de discussion

330 0

Le Pr Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) s’est entretenu avec les parents d’élèves ce jeudi 29 avril 2021. Les échanges ont essentiellement porté sur l’organisation des assises nationales sur l’éducation et sur les réformes au niveau du monde éducatif.

Le ministre de l’éducation a associé les parents d’élèves aux discussions sur les assises nationales sur l’éducation. Cet après-midi du 29 avril, le Pr Stanislas Ouaro a reçu  les parents d’élèves au ministère de l’éducation nationale.

 Les deux parties ont échangé sur l’organisation prochaine des assises nationales sur l’éducation. Les interlocuteurs du ministre ont « salué la démarche du ministre à sa juste valeur ».  « C’est une démarche que nous saluons parce qu’elle est non seulement participative mais aussi inclusive » a expliqué  le président de l’union nationale des associations des parents d’élèves du post primaire, du secondaire et du supérieur du Burkina (UNAPES-B),   Hector Ardent Ouédraogo.

« Ce n’est pas aux élèves de décider de comment ils seront évalués »

 « Satisfait des échanges », le ministre en charge de l’éducation nationale a indiqué qu’il attend des suggestions sur  les commissions mises en place. Sur la question des réformes entreprises, le ministre de l’éducation nationale reste sur sa position. « Ce n’est pas aux élèves de décider de comment ils seront évalués » a-t-il laissé entendre.

A l’endroit du Pr Stanislas Ouaro, les parents d’élèves ont fait des remarques. Il s’agit  de déterminer le type de citoyen pour le Burkina Faso afin de former ce type de personne dans le système éducatif, de constitutionnaliser un certain nombre « d’éléments fondamentaux »  dans les établissements scolaires et la nécessité qu’au terme de ces assises, il y ait un document de suivi évaluation pour la mise en œuvre des différentes conclusions de ces assises.

Parmi les structures qui ont été invitées à la table de discussion, il y a l’union nationale des parents d’élèves du post primaire, du secondaire et du supérieur du Burkina (UNAPES-B), l’association nationale des parents d’élèves de l’enseignement catholique (ANPEEC), la coordination nationale des associations des mères éducatrice (CNAMC) et le conseil national des parents d’élèves du primaire (CNPEP).

Sanata Gansagné (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *