Banditisme urbain à Ouagadougou : Un réseau de voleurs mis aux arrêts

729 0

La police de Sig-Noghin a appréhendé un réseau de voleurs.

Un groupe de voleurs spécialisés dans le vol de bétail, de motos et tricycles a été mis hors d’état de nuire par la police de Sig-Noghin. Ils opéreraient dans les arrondissements 3, 8, 9 de la ville de Ouagadougou. Le réseau est constitué de huit personnes dont l’âge est compris entre 24 et 45 ans. La police indique que certains d’entre eux sont des repris de justice.

Pris la main dans le sac après les  investigations de la police, ils détenaient 22 engins, des moteurs d’engins, des carcasses d’animaux et d’autres biens de valeurs.

Commissaire Sory Ouattara

A entendre Sory Ouattara, commissaire de police de l’arrondissement de Sig-Noghin, ces bandits sillonnaient les lieux de baptême et d’autres cérémonies pour effectuer leurs coups. «  Ce sont des individus qui tournent dans les baptêmes, les cérémonies de mariages. Et lorsqu’ils voient un engin sans surveillance, ils s’emparent de l’engin et quant aux petits ruminants, c’est les petits ruminants qui généralement se retrouvent dans les rues en divagation », a-t-il déclaré.

Sory Ouattara a noté que ces vols sont parfois occasionnés par le manque de vigilance, mais aussi souvent par la complicité de certains parqueurs. « Ces individus parviennent à tromper la vigilance des gérants de parkings dans les événements et cérémonies pour parvenir à leur fin. Quand le parqueur n’est pas vigilant, ils enlèvent le papillon que le parqueur a affiché sur l’engin et ils font comme s’ils venaient d’arriver. Si le parqueur ne fait pas attention, il vient lui donner un nouveau papillon. Ils contournent et après ils reviennent et enlèvent l’engin. Il y a des grands parkings, et il y a des fois les parqueurs ne disposent pas de suffisamment de personnel pour pouvoir gérer le parking pour pouvoir y surveiller. C’est des failles. En même temps et également, il peut y avoir des complicités entre les parqueurs et les délinquants», a-t-il ajouté.

Les biens saisis

La police nationale salue la collaboration avec la population et elle l’invite à faire preuve de prudence.

Source : Police nationale du Burkina.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *