ECO : Des avancées enregistrées

259 0

Le ministre en charge de l’économie, Lassané Kaboré, a expliqué à la représentation nationale,  ce mardi 4 mai 2021, que la monnaie unique de la CEDEAO sera mise en œuvre en 2024.

La mise en place de la monnaie ECO était initialement prévue pour 2020. Pour plusieurs raisons, cette monnaie africaine n’a pas respecté cette échéance. Cependant, le ministre en charge des finances, Lassané Kaboré, a indiqué que des avancées ont été observées dans le cadre du projet.

« Retenons que nous avons quand même fait beaucoup de progrès dans le cadre de cette monnaie. Nous avons déterminé le nom et nous avons réussi à nous entendre sur le modèle de banque centrale. Ce n’est pas une banque centrale unique comme les pays de l’UEMOA avec des agences dans les États. C’est un gouvernement de banques centrales comme ce qui se fait pour la BCE. C’est-à-dire que les pays de l’UEMOA viendront bien sûr avec une banque centrale qui est la BCEAO, mais les autres pays viendront avec leur banque centrale ce qui va constituer l’ensemble des gouverneurs qui vont travailler dans le projet », a-t-il indiqué.

Lire également 👉 Economie : La monnaie « Eco » de la Cédéao ne verra pas le jour de sitôt

Egalement, le ministre en charge de l’économie a précisé que le mécanisme de change a été déterminé. Il a fait savoir que c’est un mécanisme basé sur un panier de monnaies. Cependant avec la crise sanitaire, les déficits budgétaires et les inflations ont poussé les Etats à revoir leur position concernant la mise en place de la monnaie.

« Nous avons redéfini une nouvelle feuille de route qui va nous amener en 2024 dans l’optique de faire en sorte que les Etats reviennent à la norme en termes de déficit. Sur cette base, nous pouvons poursuivre le chantier. Ce qui nous reste, c’est la fixation de parité irrévocable qui consiste à dire par exemple que 1000 F CFA est égal à tant d’ECO. Ou un ECO est égal à tant de Dalasi », a-t-il souligné.

En plus, Lassané Kaboré a précisé que l’adoption du design et les coupures des billets permettra de lancer cette monnaie.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *