CILSS : 17 millions de personnes touchées par une crise alimentaire et nutritionnelle

347 0

Le Comité permanent Inter-Etat de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a annoncé ce mercredi 5 mai 2021, à Ouagadougou, que 17 millions de personnes ont besoin d’une assistance  alimentaire immédiate dans la zone sahélienne. Cette information a été donnée au cours d’une conférence de presse, placée sous le thème «  situation alimentaire et nutritionnelle 202-2021 et les prévisions saisonnières agro-hydro-climatiques pour les pays de la zone sahélienne pour la période 2021-2022 ».

Le Comité permanent Inter-Etat de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a présenté ce mercredi 5 mai 2021 à Ouagadougou les résultats définitifs de la campagne agro-pastorale 2020-2021 et la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Animée par le Dr Abdoulaye Mohamadou, Secrétaire exécutif du CILSS et les experts du CILSS, cette conférence a pour objectif d’informer l’opinion nationale et internationale et les décideurs publics sur la situation alimentaire et nutritionnelle dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest exacerbée par la pandémie de covid-19. En effet, la campagne agricole 2020-2021  s’est soldée par des productions céréalières estimées à 74,3 millions de tonnes, soit une hausse de 0,6% comparée à celle écoulée et de 9%  par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

Dr Abdoulaye Mohamadou, secrétaire exécutif du CILSS , 1,5 millions d’enfants âgés de 6 à 59 mois ont été admis à la récupération nutritionnelle, en 2020.

En 2020, plus de 1,5 millions d’enfants âgés de 6 à 59 mois ont été admis à la récupération nutritionnelle dans les pays sahéliens et plus de 160 millions dans les pays côtiers où les admissions sont en nette progression, soit plus de 66%.

Ce qui place la région face à « une crise alimentaire et nutritionnelle  sérieuse pour la 2e année consécutive  touchant près de 17 millions de personnes qui ont actuellement besoin d’une assistance alimentaire immédiate dont 9,2 millions de personnes au Nigeria », selon  le Secrétaire exécutif du CILSS, Dr Abdoulaye Mohamadou.

Selon les experts du CILSS, cette situation risque de s’aggraver dans les prochains mois  si des mesures appropriées d’assistance alimentaire et nutritionnelle ne sont pas prises à temps. Ainsi, en période de soudure 2021, ce chiffre pourrait atteindre 27, 1 millions de personnes dans 7 pays de la région dont le  Nigeria, le Burkina Faso, le Niger, Tchad, la  Sierra Léone, le  Mali et le  Liberia.

C’est pourquoi le CILSS et ses partenaires ont recommandé aux décideurs gouvernementaux, partenaires techniques et financiers à se mobiliser pour la mise en œuvre des réponses appropriées face à cette crise alimentaire et nutritionnelle.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *