Burkina Faso : L’opération “Houné” tonne dans le Nord et le Sahel

526 0

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, l’armée nationale burkinabè a lancé une opération militaire d’envergure dans le Nord et le Sahel. Elle se nomme “Houné”, “dignité” en langue fulfuldé. 

L’opération est en cours depuis le 5 mai 2021, mais sans grand tapage. Elle est nommée “Houné”, qui signifie “dignité” en langue fulfuldé. 

Une des bases des terroristes © Etat-major général des armées

Les unités conventionnelles et spéciales de l’Armée de terre, l’Armée de l’Air et de la Gendarmerie Nationale sont mobilisées pour atteindre trois résultats précis : “neutraliser les Groupes Armés Terroristes  qui sévissent dans la zone“, “sécuriser et rassurer les populations” et “réaffirmer l’autorité de l’Etat”. Les actions sont menées dans les régions du Nord et du Sahel.

Du matériel saisi entre les mains des assaillants © Etat-major général de armées

A la date du 10 mai 2021, selon les informations de Burkina24, le bilan partiel de l’opération, qui est toujours en cours, est d’environ une vingtaine de terroristes  “neutralisés”, quatre de leurs bases démantelées ainsi que du matériel saisi, dont notamment des armes, des munitions. 

L’un des objectifs de l’opération est de “rassurer les populations” © Etat-major général de armées

Après “Doofu” et “Otapuanuen avril et mai 2019 menées dans les régions du Nord, du Sahel et de l’Est, “Houné” est l’une des opérations militaires d’envergure lancées contre les groupes armés terroristes qui essaiment au Burkina Faso.  De récentes vidéos virulentes sur les réseaux sociaux montraient des hordes de terroristes qui circulaient dans certaines régions du Burkina Faso. Des attaques et exactions contre les populations civiles avaient également un regain ces dernières semaines. 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *